Bigflo et Oli font un don gigantesque après leur ultime concert

Les stars et l’argent : sujet tabou par excellence. Mais pas pour le populaire duo de chanteurs Bigflo et Oli. Sur Instagram, les deux frères ont révélé avoir fait un don de 500 000 euros au Secours populaire et ont précisé combient ils ont mis de leur poche.

Mercredi 12 février 2020, Bigflo et Oli se produisaient au Zénith de Toulouse pour l’ultime concert de leur tournée. Un show appelé La nuit solidaire qui a donné lieu au versement d’un très beau chèque pour l’association du Secours populaire.

Sur Instagram, les deux chanteurs et frères ont posté une photo d’eux sur scène, entourés d’un chèque géant, et ont posté le message suivant : “Hier on a donné un demi million d’euros au Secours populaire ! Grâce au public du tout dernier concert de la tournée avant le prochain album ! (250 000 euros de bénéfices du Zénith, 50 000 euros de Flo, 50 000 euros de Oli et 150 000 euros de notre société). Merci à tous d’être venu, merci aux équipes qui ont fait des cadeaux et des efforts pour que la soirée coûte le moins cher possible. Vous pouvez aussi participer à votre échelle ! Si vous ne pouvez pas donner de l’argent essayez de donner du temps, ne serait-ce que une heure par mois, pour une cause qui vous tient à coeur, vous en sortirez grandi. L’amour gagne toujours !!

Sur scène, les deux frangins ont aussi pu compter sur la participation Soprano, 47Ter, Kikesa ou encore McSolaar.

Les interprètes des tubes Dommage, Bienvenue chez moi, Plus tard ou encore La vraie vie étaient les parrains du Secours populaire pour la campagne pauvreté-précarité.

A noter que leur dernier disque, La vie de rêve, a franchi la barre des 300 000 exemplaires vendus. Il a obtenu la certification triple platine.

Hier, nos parrains @bigfloetoli ont cltur en beaut leur tourne avec une #NuitSolidaire pour le @SecoursPop.
500 000 ont t reverss par les artistes ! Un immense mercieux,leur quipe ettous nos #bnvoles mobiliss !
lire : https://t.co/2kShaC66D1 pic.twitter.com/7Ra8SrqFga

Source: Lire L’Article Complet