Pourquoi la nouvelle tenue de Melania Trump fait polémique ?

Depuis quelques jours, se tient aux États-Unis la Convention Républicaine qui validait le choix de Donald Trump en tant que candidat républicain dans la course aux élections présidentielles face à Joe Biden. Ce mardi 25 août, comme le veut la tradition, Melania Trump a pris la parole lors d’un discours qui dissonait clairement avec ceux donné par les autres membres de la famille présidentielle. Pourtant, c’est surtout sa tenue qui a marqué les esprits.

  • Histoire de mode : les tendances par décennie
  • “Telle mère, telle fille” : les duos de célébrités mère-fille les plus stylés

La philosophie de Melania Trump : Je m’en fout, j’adore

Contrairement, au reste de sa famille, la première dame a opté pour un discours non pas à charge des républicains, mais tourné vers Be Best, son initiative menée pour aider les enfants à atteindre leur plein potentiel. “Be Best a un but simple”, a avancé Melania Trump, “enseigner aux jeunes l’importance de leur bien-être mental et physique”.

Elle continue : “cela comprend également la compréhension de la sécurité en ligne et du danger de l’abus d’opioïdes et de drogues”. Un discours qui se veut engageant et positif, mais qui s’oppose à la réalité dystopique offerte par le gouvernement Trump. Celle qui estime qu’aider les enfants est un “impératif moral” semble ignorer les nombreuses images d’enfants issus de l’immigration mis en cage, la mise en danger du Dream Act, les nombreux témoignages d’enfants traumatisés face à la déportation ou à la mort violente d’un de leur parent des mains de la police, sans parler des nombreux abus en ligne dispensés par les suprémacistes blancs.

Mais plus que ce discours quelque peu hypocrite, c’est la tenue qu’elle portait qui a fait fureur notamment sur les réseaux sociaux. Car c’est dans un élégant ensemble jupe tailleur kaki signé Alexander McQueen et orné d’une ceinture noire à double-boucle que s’est exprimé Melania Trump dans le jardin des roses qu’elle a elle-même fait rénover. Rapidement l’allure martiale que lui confère la tenue est mise en parallèle avec le style gouvernemental autocrate pratiqué par son époux.

Dans un monde où l’image est plus forte que les mots, l’allure de la première dame est souvent plus analysée que ses prises de paroles – qui restent rares de toute façon. De son discours, peu retiendront Be Best, mais beaucoup garderont l’image questionnable d’une femme de président dans un habit militaire qui évoque les années sombres où le fascisme était de rigueur dans de nombreux pays. C’est ce qui nous pousse à nous interroger de nouveau : Melania Trump, a-t-elle véritablement conscience de la force de ses tenues et s’en sert-elle pour faire passer des messages subliminaux ?

Après 4 ans au pouvoir, une autre réponse semble se dessiner en filigrane. Melania Trump porte seulement ce qu’elle aime, sans forcément se soucier de la manière dont ses tenues seront interprétées. “I don’t care, do you” (je m’en fout, et vous ?) lisait la parka légère militaire signée Zara qu’elle portait en 2018. Il semblerait que cette phrase continue encore à peser sur sa garde-robe.

Source: Lire L’Article Complet