Un Ehpad destiné spécialement à des résidents positifs Covid-19 ouvre en test

Pour trouver une solution à la situation compliquée dans les Ehpad, un test est lancé dans le Tarn. Si l’expérience est concluante, elle pourrait être dupliquée à l’échelon national.

Dans le Tarn, à Salles-sur-Cérou près de Carmaux, un Ehpad entièrement dédié aux personnes âgées atteintes du Covid-19 doit ouvrir. C’est peut-être la solution pour éviter de nouvelles contaminations. C’est surtout le moyen d’éviter d’isoler les résidents contaminés et de leur permettre de garder une vie sociale. En clair, cela permet d’éviter la double peine aux résidents.

Pour l’instant, ce n’est qu’une expérience mais elle sera scrutée de près par les autorités sanitaires et le ministère de la santé.

“Ils pourront discuter entre eux, jouer aux cartes, jouer aux jeux de société”

Fini l’isolement dans des chambres de 9 mètres carré pour les résidents contaminés. Ils pourront tous se retrouver dans une grande salle à manger ou le salon explique Emilie Dieuze, chargée de la qualité des soins.

“En fait, ils pourront garder ce lien social, ils pourront discuter entre eux, jouer aux cartes, jouer aux jeux de société, ils vont pouvoir continuer à faire tout ce qu’ils faisaient avant cette crise sanitaire”.

“Rendez-vous dans 3 mois, pour voir l’évaluation”

Pour ne pas exporter le virus, les personnels soignants devront se protéger. Comme le rappelle Guillaume Marzocchi le directeur de la maison retraite, c’est lui qui a impulsé ce projet.

“Le personnel doit être particulièrement vigilant au respect des gestes barrières, pour ne pas se contaminer lui-même, là pour le coup, ils ont moins d’inquiétude par rapport à ce que eux pourraient donner aux résidents parce que les résidents sont déjà contaminés”.

Le Conseil départemental et l’Agence régionale de Santé ont encouragé ce projet. Le délégué départemental de l’ARS du Tarn, Abderrahim Hammou-Kaddour est confiant.

“Cela prouve que cela correspondait à une attente des soignants, à une attente des directeurs d’Ehpad, à une attente des familles, je vous donne rendez-vous dans 3 mois, pour voir l’évaluation”.

Et si l’expérience est concluante, elle pourrait être dupliquée à l’échelon national

Source: Lire L’Article Complet