Prince William accusé d'avoir utilisé Meghan Markle pour étouffer la rumeur de son infidélité

Selon les accusations d’un journaliste, le prince William aurait éhontément utilisé Meghan Markle pour étouffer la polémique autour de son infidélité supposée.

Le dimanche 7 mars, Meghan Markle et Prince Harry ont réalisé une interview vérité avec Oprah Winfrey. Durant cet entretien, la duchesse de Sussex a déploré le fait de ne pas avoir été assez protégée par la famille royale alors qu’elle était la cible d’attaques racistes par la presse britannique. Mais le clan Windsor pouvait-il réellement y faire quelque chose ? Selon l’écrivain James Fallows, le Palais n’a aucun moyen d’empêcher les tabloïds d’écrire sur leurs membres. Un constat rapidement démenti par James Palmer, rédacteur en chef adjoint du magazine Foreign Policy. D’après le journaliste, la Firme s’est en réalité servie de la jeune femme comme bouc émissaire afin d’étouffer l’infidélité supposée du prince William avec Rose Hanbury, l’amie proche de Kate Middleton.

the palace has been protecting Prince William from the tabloids for *years* and has a complicated relationship with newspaper editors, including alternating between sending them legal threats and effectively striking bargains with them to leak on Markle

this is why British papers weren't even *touching* William's alleged affair with Rose Hanbury.

Sur Twitter, James Palmer a ainsi réagi aux déclarations de James Fallows en déclarant : “C’est complètement faux. Le Palais protège le prince William des tabloïds depuis *des années* et entretient une relation compliquée avec les rédacteurs en chef de ces journaux, alternant notamment entre leur envoyer des menaces juridiques et conclure des marchés avec eux pour faire fuiter des informations sur Meghan Markle. C’est pour cette raison que la presse britannique n’a même pas *effleuré* la prétendue liaison de William avec Rose Hanbury.” Voilà de lourdes accusations qui ne manqueront pas de faire réagir sur les réseaux sociaux. En attendant d’autres détails, découvrez pourquoi le prince William a peur que le prince Harry dévoile leurs conversations privées à la presse.

Source: Lire L’Article Complet