Nouvelle-Zélande : Vers l'interdiction de la vente de cigarettes aux jeunes pour un pays sans tabac en 2025

En 2025, la Nouvelle-Zélande pourrait être le premier pays sans tabac, et pour ça, il faut commencer par les jeunes…

En mai 2020, la Nouvelle-Zélande a été le troisième pays à vaincre la Covid-19 grâce à la gestion de sa Première ministre, et pourrait être le premier à devenir une nation sans tabac. Pour parvenir à cet objectif en 2025, le gouvernement souhaite interdire la vente de tabac aux citoyens nés après 2004. Il pense également à fixer un prix minimum, mais aussi à baisser le niveau de nicotine, pour enfin arriver à 0 % de fumeurs. Un objectif parfois mal perçu par certains Néo-Zélandais, qui jugent ce projet liberticide et intrusif. En plus de causer près de 5000 morts par an et d’être nocive pour l’environnement, la cigarette est également un symbole d’inégalités dans le pays.

10 years ago we set a goal to become a smokefree nation by 2025. Tobacco sales nearly halved in that time, but smoking still causes up to 5,000 deaths a year. I’ve released a set of proposals that change the environment and treat smoking as an addiction. https://t.co/xPNGC9LJQg

Les Maoris, peuple indigène polynésien, sont en effet les plus touchés par les cancers dus au tabagisme, c’est notamment le cas des femmes maories dont près d’un tiers fument. De plus, la directrice générale de la Ligue du cancer, Lucy Elwood, relève que les points de vente de tabac sont beaucoup plus nombreux dans les zones plus pauvres, où le taux de tabagisme est le plus élevé. “Ces injustices flagrantes sont la raison pour laquelle nous devons protéger les générations futures des méfaits du tabac”, explique Lucy Elwood. Aujourd’hui, c’est 15 % de la population adulte néo-zélandaise qui fume contrairement à près de 30 % en France. D’ailleurs dans l’Hexagone, le tabagisme est une des premières causes de décès devant la pollution de l’air.

Source: Lire L’Article Complet