Le top des mots de passe les plus utilisés (et donc à éviter !)

Sous prétexte de nous en souvenir, nous utilisons des mots de passe d’accès beaucoup trop faciles à pirater. Pourtant, des solutions existent.

Restez informée

Chaque année, les classements se multiplient pour mettre en avant les mots de passe les plus employés par les internautes, en France et ailleurs. Le dernier en date, réalisé par NordPass (un gestionnaire de mots de passe), confirme la tendance : nos mots de passe sont beaucoup trop faciles à retenir ! Voici les formules les plus courantes et donc à fuir d’urgence :

– La classique suite de chiffres comme “123456”, “12345678” ou encore “111111” figurent toujours sur le podium. A éviter absolument !

– Utiliser le sésame “mot de passe” (ou selon les pays “password”, “senha”…) est une pratique courante. Ce moyen mnémotechnique est à oublier également.

– L’indémodable “iloveyou”, toujours au palmarès des mots de passe les plus tapés.

– Des suites de lettres sur le clavier, comme “azerty” ou “qwerty”.

À eux seuls, ces quatre types de mots de passe (et leurs différentes déclinaisons) représenteraient la moitié des sésames utilisés par les internautes ! Avec un risque non négligeable de faire face à des problèmes de piratage… Personnaliser son mot de passe à partir de son prénom, de celui de ses enfants ou encore de sa date de naissance est également à bannir. Tout comme l’idée de noter sur une feuille volante ou dans un carnet la liste de nos mots de passe évidemment !

Boîtes mail, comptes bancaires, réservation SNCF… Pour sécuriser vos données, les mots de passe se complexifient aujourd’hui avec l’obligation, la plupart du temps, d’être long, de comporter au moins un chiffre, une majuscule et un caractère spécial. Certains sites sensibles, comme les banques, utilisent aussi la double authentification : votre mot de passe, suivi d’un code envoyé par SMS ou pas mail instantanément.

Pas toujours facile de créer des mots de passe différents partout et de s’en souvenir, on vous l’accorde. Pour vérifier si les vôtres font partie des 200 les plus couramment utilisés, rendez-vous sur https://nordpass.com. Si c’est le cas, changez-les ! Sachez qu’il existe des outils (gratuits dans leurs versions de base) qui génèrent et sauvegardent vos mots de passe (Dashlane, Keepass…). Bon à savoir !

A lire aussi :

⋙ “J’ai intercepté vos mots de passe” : une nouvelle arnaque !

⋙ Le gestionnaire de mots de passe, c’est malin !

⋙ Au secours, je me suis fait pirater ma boîte mail !

Source: Lire L’Article Complet