J’ai l’œil qui saute, qu’est-ce que ça cache ?

Nous avons presque tou.tes déjà été pris.es de spasmes soudain près des yeux qui agacent et perturbent la vision. Bonne nouvelle : les globes oculaires ne sont pas touchés directement. Ce sont en réalité les paupières qui sautillent à cause des contractions involontaires des muscles sous-jacents.

Les médecins parlent de fasciculations, comme cela se produit aussi souvent au niveau des mollets ou à la commissure des lèvres. Et lorsque ces secousses intempestives sont associées à des larmes, ils emploient plutôt le terme de blépharospasmes (en grec, blépharon signifie paupières).

“Un petit groupe de fibres nerveuses s’active brusquement de manière spontanée, ce qui crée une sorte de décharge électrique qui fait vibrer les muscles, explique le Dr Daniel Drachman, neurologue à l’université John Hopkins du Maryland (Etats-Unis). Il en résulte un mini-spasme localisé qui se propage à la peau.”

Paupière qui saute : quelles sont les causes ?

  • Le stress et la fatigue, souvent responsables 

Ces clignements brutaux se produisent souvent après une mauvaise nuit, un travail visuel prolongé et/ou un abus d’écrans (ordinateur, smartphone…). Les personnes qui consomment beaucoup d’excitants (café, boissons énergétiques…) et celles pratiquant une activité physique très intense y sont également sujettes de manière répétée.

Les contractions ne durent généralement que quelques secondes, mais elles peuvent se manifester plusieurs fois par jour durant des semaines avant de disparaître. Très énervant !

Vous pouvez tenter d’y remédier sur le champ en exerçant une pression brève sur la zone concernée. L’effet est généralement rapide mais il n’est que temporaire. Pour y remédier réellement, mieux vaut se limiter à deux tasses de café par jour et s’accorder davantage de repos. Pour un sommeil réparateur, couchez vous à heures régulières, en prenant un peu de mélatonine avant le coucher si besoin.

Et pour juguler le stress, respirez lentement par le ventre, marchez en pleine nature ou pratiquez la cohérence cardiaque. Les applications RespiRelax et CardioZen peuvent vous aider.  

  • Et si c’était un manque de magnésium ?

Sept adultes sur dix présentent un déficit en magnésium, susceptible de générer des crampes, des insomnies et de la nervosité. Des fasciculations et des tremblements peuvent aussi en résulter car un taux insuffisant de magnésium accroît l’excitabilité des fibres nerveuses et musculaires. Il suffit donc d’un rien pour qu’elles se contractent.

Afin de combler un manque éventuel de magnésium, augmenter vos rations de fruits et légumes pour lutter contre l’acidité du corps qui fait fuir le magnésium dans les urines. Faites notamment le plein d’amandes, de graines de courge ou de lin, de sésame grillé, de légumineuses (lentilles, pois chiches…), de céréales complètes et de chocolat noir (à 70% de cacao minimum) : tous ces super-aliments apportent de grandes quantités de magnésium.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Dans de très rares cas, des fasciculations prolongées – plusieurs mois – peuvent constituer des signaux annonciateurs d’une maladie neurologique, telle qu’une polynévrite ou une maladie de Charcot. Les yeux qui sautent sont rarement les seuls symptômes présents : des crampes inhabituelles, une grande faiblesse musculaire et des sensations de brûlures se manifestent également. Mais en cas de doute, parlez-en à votre médecin traitant.

Consultez aussi si vos tressautements de paupières s’accompagnent de spasmes en bas du visage, de la langue ou du cou, ou si vous avez du mal à garder les yeux ouverts alors que vous n’êtes pas du tout fatigué : ces symptômes associés peuvent évoquer un syndrome de Meije, une affection neurologique qui touche principalement les femmes et peut finir par générer des difficultés à s’alimenter. Pris à temps, un traitement médicamenteux ou des injections de toxine botulinique en viennent facilement à bout.

  • Le glaucome, une maladie de l’oeil qui détruit progressivement le nerf optique
  • Yeux, oreilles, nez… De l’art de bien nettoyer ces orifices mal aimés

Source: Lire L’Article Complet