Incroyable talent 2019 : Des danseuses en finale, des Japonais fous, explosion…

Après une première soirée riche en numéros époustouflants, les auditions de “La France a un incroyable talent 2019” se poursuivent. Marianne James, Hélène Ségara, Sugar Sammy et Éric Antoine ont tous eu de nouveaux coups de coeur. Résumé.

Pour le deuxième numéro de La France a un incroyable talent 2019, diffusée le 29 octobre 2019 sur M6, Marianne James, Hélène Ségara, Sugar Sammy et Éric Antoine ont découvert des numéros complètement fous et d’autres très touchants. Un Golden Buzzer a même été attribué !

Dandy Crew

Dandy Crew est une troupe de danseurs âgés de 24 à 30 ans. Ils sont originaires du Gabon, habitent tous le même quartier et vivent ensemble. Ce sont de véritables showmen qui proposent des chorégraphies très rythmées, originales et très synchronisées. Des acrobaties s’invitent même dans la danse. À la fin de leur prestation, les jurés sont debout, le public a adoré. “J’ai adoré, c’était explosif. Tout marchait, vos costumes, les choix de musique, les hommages à différents styles de danse, à l’intérieur de cette danse. Vous avez rajeuni le break“, déclare Sugar Sammy. Hélène Ségara a trouvé que cette performance faisait du bien et elle en redemande. Ils obtiennent quatre oui.

Le Cas Pucine

Capucine est une jeune ventriloque de 20 ans, qui ne se sépare jamais de son fidèle compagnon Eliott. Ses vidéos postées sur les réseaux sociaux cartonnent et ce sont ses fans qui lui ont demandé de s’inscrire à La France a un incroyable talent. En plus de livrer un numéro drôle et bluffant, puisqu’elle ne bouge pas du tout les lèvres, Capucine fait une vraie performance en réalisant un passage en beatbox. Éric Antoine “a trouvé sa technique très bonne et trouve que Capucine est au-dessus du lot“. Hélène Ségara qui n’est pas fan de ventriloquie trouve que cela fonctionne très bien et apprécie la sobriété de la jeune femme. Pour Sugar Sammy, son texte doit être plus rythmé. Elle repart avec quatre oui.

The Owl and the Pussycat

The Owl and Pussycat sont deux acrobates qui font du trapèze. Depuis trois ans, ils sont aussi mari et femme. Les amoureux s’élancent dans les airs et proposent une chorégraphie à la fois difficile, dangereuse et très très sensuelle. “Moi qui pensais avoir réussi ma vie sexuelle, je comprends que je n’ai rien connu“, lance avec humour Marianne James qui a trouvé l’ensemble “fort, puissant, une vraie histoire d’amour avec des figures techniques incroyables“. Sugar Sammy a été totalement conquis comme tous les autres. Sans surprise, ils collectionnent quatre oui.

Jamsy

Jamsy a été gravement brûlé à l’âge de 4 ans, Jamsy. Ce danseur, qui n’est autre que l’ami de Dakota et Nadia (finalistes de La France a un incroyable talent 2018), est danseur à l’Opéra de Paris. Il a choisi le krump pour extérioriser ses émotions et livre une chorégraphie sur cet accident d’enfance. Éric Antoine et Hélène Ségara qui le connaît ont été extrêmement touchés par Jamsy. Le magicien est très ému, comme Hélène Ségara qui a des trémolos dans la voix et déclare être touchée par l’expression de sa souffrance dans sa danse. Marianne James n’est pas du tout d’accord : “Je n’ai rien compris. J’ai vu de la bagarre, des poings dans l’air, des poings dans l’air et des poings dans l’air. Il y a un problème de construction, je ne comprends pas ce qu’il s’est passé. Ça ne m’a pas touchée du tout.” Jamsy repart avec trois oui.

Yumbo Dump

Yumbo Dump est un duo d’artistes japonais. Amis de Uekusa (qui avait été en finale), ils sont tout aussi fous que lui. Leur talent ? Faire du bruit avec leur corps… comme celui d’une goutte d’eau avec son ventre, d’une bouteille de whisky que l’on ouvre ou encore un cri de dauphin. Décidément les Japonais sont dingues. Une prestation qui a fait mourir de rire le public et le jury. “Je ne sais pas ce que j’en pense, mais vous êtes de vrais antidépresseurs“, déclare Hélène Ségara. Marianne James a beaucoup aimé et se dit prête à faire des tests avec son propre corps. Sugar Sammy qui avait envoyé Uekusa en finale a moins aimé.

Tinalé

Tinalé (13 ans) n’a jamais pris de cours de chant, mais elle chante divinement. Elle vient de Tahiti pour tenter sa chance. Elle se lance avec Les Moulins mon coeur de Michel Legrand. Elle n’a pas encore commencé à chanter que sa voix interpelle déjà Éric Antoine et Marianne James qui la trouvent déjà très jolie. Tinalé livre ensuite une prestation magnifique. Elle a le droit à une standing ovation et à de nombreux compliments. Hélène Ségara, très émue, déclare : “J’ai travaillé beaucoup avec Michel Legrand et je pense qu’il t’aurait adorée parce que tu es l’incarnation de tout ce qu’il aime avec la pureté dans ta voix qui a même des côtés classiques… Tu m’as mis dans une bulle pendant un instant et c’était beau.” Éric Antoine a eu les larmes aux yeux et lui présage un bel avenir dans la chanson. Marianne James poursuit : “Ce n’était pas une bonne audition aujourd’hui pour toi. Tu n’as jamais vraiment été dans la mesure. Tu as utilisé toutes tes voix, tu as été submergée par le trac. Tu es un diamant brut, encore. La nature t’a donné le don d’une voix absolument remarquable. Ce serait un scandale que tu ne restes pas avec nous.” Elle repart avec quatre oui.

Zack et Stan

Zack et Stan sont deux magiciens et amis d’enfance, connus d’Éric Antoine. Pour leur numéro, ils mettent les nerfs des jurés à rude épreuve en les faisant monter sur scène, en leur mettant dans les mains d’énormes pétards et en jouant au jeu de la roulette russe. “Bravo c’était excellent. Vous avez su garder notre intérêt, nous surprendre c’était très divertissant“, déclare Marianne James. Hélène Ségara a été bluffée et Éric Antoine, qui ne peut pas voter parce qu’il les connaît, a quand même été surpris.

Hong Teck Lyon

Hong Teck Lyon est un groupe d’étudiants lyonnais d’origine vietnamienne. Ils effectuent la danse du lion… sur des poteaux, ce qui les amène à faire des figures très compliquées. Ils veulent montrer que cette danse traditionnelle peut aussi être un sport. Ils ont mis deux mois pour mettre en place ce numéro. “Je suis fan absolu de la danse du lion et je n’ai jamais vu en France des équipes de ce niveau“, déclare Éric Antoine. Sugar Sammy estime que cette prestation a plus sa place dans un défilé et il déclare avoir été lassé par la performance. Hélène Ségara n’est pas d’accord, Marianne James non plus. Ils collectionnent trois oui.

Booboo Beproud

Booboo Beproud est un groupe de quatre jeunes danseuses âgées de 9 à 11 ans. Elles sont championnes de France junior de hip-hop 2019 et participantes aux championnats du monde. Les fillettes s’élancent sur la scène et mettent le feu avec une chorégraphie très rythmée, parfaitement exécutée, pleine de pep et bonne humeur. C’est clairement du haut niveau. La foule est debout à la fin de la danse et l’une des quatre petites pleure, certainement à cause de la pression qui retombe. “Je ne savais pas que vous alliez dépoter comme ça ! Ça bosse dur ! J’adore vos tenues ; votre choix musical. C’était tellement joyeux, je ne m’attendais pas à ça, c’était super“, commente Marianne James. Sugar Sammy a été conquis, à l’instar d’Hélène Ségara et d’Éric Antoine. Bien sûr, elles ont quatre oui, mais pas seulement, car le présentateur David Ginola débarque sur la scène et utilise son Golden Buzzer. Elles sont donc qualifiées pour la finale de La France a un incroyable talent.

Azuri Brothers

Les Azuri Brothers sont originaires d’Azerbaïdjan et font des démonstrations de force particulièrement dangereuses. Ils peuvent par exemple planter des clous dans des planches avec la main ou la tête en guise de marteau. Ils peuvent aussi porter un homme qui se tient debout sur une pelle très aiguisée, laquelle repose sur le coup d’un d’entre eux. Sugar Sammy a été fasciné et dit ne pas trouver les mots. Hélène Ségara a aussi été convaincue, tout comme Éric Antoine qui a été “bouche bée” du début à la fin. Ils repartent avec quatre oui.

Source: Lire L’Article Complet