Être vacciné·e, le nouvel atout charme ?

Le vaccin contre le Covid-19 sert à se protéger, à protéger les autres, et à ralentir voire neutraliser une pandémie qui tétanise le monde depuis un an. Un recours auquel 42 % des Français·e·s seulement étaient favorables le 23 décembre, contre 56 % aujourd’hui, d’après Odoxa-Backbone consulting pour franceinfo et Le Figaro. Ce revirement récent s’expliquerait par le fait que l’on dispose désormais de davantage d’informations sur cette solution, mais aussi par une envie notoire d’arrêter “le stop-and-go des confinements et mesures restrictives”, analyse le médecin et chercheur en épidémiologie Michaël Rochoy, auprès de 20 Minutes.

Apparemment, d’autres arguments, plus personnels, entrent également en compte quand il s’agit de recevoir les deux doses. Les rencontres amoureuses et tout ce qui s’en suit, révèle notamment une étude réalisée par le site Gleeden, spécialisé dans les aventures extra-conjugales, auprès de 12 345 personnes en ce début d’année.

L’injection, espoir d’une prochaine échappatoire sentimentale

Vidéo: Peut-on se prémunir de l’infidélité ? (Femme Actuelle)

  • Une hôtesse de l’air révèle quelles sont les boissons que vous ne devriez jamais consommer dans un avion

    Gentside

  • Ces macaques chapardeurs volent vos objets les plus précieux et sont les rois de la négociation

    Gentside

  • Un bon samaritain offre un nouveau chauffe-eau à une centenaire vivant seule

    KameraOne

  • Accès inégal au vaccin: l'OMS alerte contre un "échec moral catastrophique"

    AFP

  • Inceste: Brigitte Macron «appelle» de ses «vœux» une réforme judiciaire

    Le Figaro

  • Les enfants de la télé : Sophie Davant étonnée par les talents de sa fille (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • «Cette décision est la bienvenue»: les Brésiliens saluent l'approbation de deux vaccins contre le Covid-19

    Le Figaro

  • Les enfants de la télé : La belle surprise de Laury Thilleman à Juan Arbelaez (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Marche pour la vie : «Toutes les lois bioéthiques qui passent actuellement sont contre la vie»

    Le Figaro

  • Indonésie : le Semeru est entré en éruption

    Euronews

  • Les images impressionnantes d’un bâtiment du gouvernement effondré après le séisme meurtrier en Indonésie

    Le Figaro

  • En Norvège, 13 personnes sont décédées après avoir été vaccinées contre le coronavirus

    Gentside

  • À Paris, des milliers de manifestants défilent contre la loi «sécurité globale»

    Le Figaro


  • Une hôtesse de l’air révèle quelles sont les boissons que vous ne devriez jamais consommer dans un avion
    Une hôtesse de l’air a décidé de donner un petit conseil sur TikTok concernant vos habitudes durant les vols. Celui-ci concerne des boissons qui seraient à éviter à tout prix.


    Gentside


  • Ces macaques chapardeurs volent vos objets les plus précieux et sont les rois de la négociation
    Au temple Pura Luhur Uluwatu à Bali, les touristes ne doivent pas se méfier des pickpockets aguerris… mais des communautés de macaques crabiers extrêmement sournoises.


    Gentside


  • Un bon samaritain offre un nouveau chauffe-eau à une centenaire vivant seule
    Mary Parker, 101 ans, est en fauteuil roulant, et malgré l'amputation de ses deux jambes, la retraitée vit toute seule en Virginie. Mais lorsque son chauffe-eau est tombé en panne il y a quelques semaines, la vieille dame a été confrontée à un problème financier, qui a été résolu par une âme charitable.


    KameraOne

VIDÉO SUIVANTE

Ainsi, à en croire les résultats du sondage, 68 % des interrogé·e·s affirment vouloir se faire vacciner dès que possible. Et pour cause : l’injection permettrait de pouvoir aller voir ailleurs paisiblement sans crainte de tomber malade selon 65 % d’entre eux et elles, d’éviter de rapporter le virus à la maison en cas d’incartades pour 63 % d’altruistes, et de rassurer leur nouvelle conquête pour la moitié des “infidèles”. 61 % assurent enfin vouloir encourager leur amant·e à passer le pas de la piqûre.

Des résultats qui “n’étonnent pas” la plateforme. D’abord, d’un point de vue démographique. “Notre communauté est principalement composée de personnes âgées de plus de 35 ans, ayant fait des études supérieures et appartenant à une catégorie socio-professionnelle élevée. Comme l’a révélé la récente étude de l’IFOP, ils sont statistiquement plus enclins à accepter le vaccin”, observe Solène Paillet, directrice de la communication chez Gleeden. “Nous avons par exemple dans notre communauté un grand nombre de médecins ou de personnes travaillant dans la santé. Ils connaissent les avantages de cette vaccination et sont très peu influencés par les fausses informations qui circulent sur internet.”

Et puis, il y a le contexte émotionnel. “Les confinements successifs ont été difficiles pour nos membres”, ajoute la responsable, “créant de fortes tensions au sein de leur couple avec aucune échappatoire possible. Le vaccin est pour eux une solution salvatrice, synonyme d’une liberté retrouvée.” En 2020, tromperie à la clé ou pas, nombreux couples ont en effet souffert d’un huis clos oppressant, sans exutoire possible auprès d’ami·e·s proches… ou plus si affinités.

Au-delà d’un indicateur de tendance face au vaccin, cette vaste enquête incarne la preuve s’il en fallait qu’après quasi un an d’un quotidien régi par le coronavirus, la population n’a qu’une envie : reprendre le cours – plus ou moins rangé – de sa vie.

Source: Lire L’Article Complet