Covid-19 : une seule dose des vaccins Pfizer et Moderna suffirait à protéger les anciens malades

Une étude publiée le 10 mars 2021 dans la revue New England Journal of Medicine suggère que les personnes guéries de la Covid-19 ayant reçu une première dose des vaccins Pfizer-BioNtech et Moderna (à ARN messager) auraient une immunité similaire, voire meilleure, que celles des personnes n’ayant jamais été malades et vaccinées avec deux doses. 

Des niveaux d’anticorps 10 à 45 fois plus élevés 

Les scientifiques de l’Icahn School of Medicine du Mount Sinai à New York, ont analysé les échantillons sanguins de 110 personnes. Parmi elles, 67 n’avaient pas été infectées par le coronavirus ; 43 ont été testées positives.

“Les titres d’anticorps (mesure de la quantité d’anticorps produite par un organisme, NDLR) des vaccinés avec une immunité préexistante étaient 10 à 45 fois plus élevés que ceux des vaccinés sans immunité préexistante aux mêmes moments après la première dose de vaccin et dépassaient également la médiane titres d’anticorps mesurés chez les participants sans immunité préexistante après la deuxième dose de vaccin”, écrivent les chercheurs. Et de préciser que “des études de suivi en cours montreront si ces différences précoces dans les réponses immunitaires se maintiennent sur une période de temps prolongée.”

En février dernier, La Haute Autorité de Santé expliquait justement que les personnes ayant déjà été infectées conservaient une mémoire immunitaire. Elle proposait alors de n’utiliser qu’une seule dose pour les personnes ayant été infectées par le SARS-CoV-2, quelle que soit l’ancienneté de l’infection. “La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel”, estimait-elle. 

Davantage d’effets secondaires après l’injection chez les anciens malades 

Les scientifiques se sont également intéressés à la manifestation des effets secondaires chez les anciens covid + et les non contaminés. 

Résultat : les vaccinés avec une immunité préexistante ont eu des effets secondaires à des fréquences plus élevées que ceux sans immunité préexistante. Fatigue, maux de tête, frissons, douleurs musculaires, fièvre et douleurs articulaires ont été signalés. Une réaction normale en cas de vaccination, puisqu’elle témoigne de l’activation du système immunitaire.

“Étant donné qu’un échantillon de commodité a été utilisé et que seuls les participants disposant de données disponibles ont été étudiés, la prudence est de mise jusqu’à ce que l’ensemble de données complet, y compris les effets secondaires survenant après la première et la deuxième dose de vaccin, puisse être évalué”, concluent tout de même les scientifiques.

  • Covid-19 : où et comment prendre rendez-vous pour se faire vacciner ?
  • Covid-19 : asymptomatiques, des patients ont pourtant développé un covid long

Source: Lire L’Article Complet