Covid-19 : un nouveau symptôme de la maladie se cacherait dans notre bouche

On le sait, la Covid-19 peut entrainer tout un tas de symptômes plus ou moins fréquents et atypiques. Le dernier en date : “la langue Covid”. Découverte par Tim Spector, un épidémiologiste du King’s College de Londres, cette réaction se manifeste par l’apparition de petites tâches blanches inhabituelles sur la langue. Explications.

Un nouveau symptôme révélé sur les réseaux sociaux

“Une personne sur cinq atteinte de la Covid-19 présente toujours des symptômes moins courants, qui ne figurent pas sur la liste officielle de la Public Health England, tels que des éruptions cutanées (…) Si vous avez un symptôme étrange ou même simplement des maux de tête et de la fatigue, restez à la maison !”, a déclaré Tim Spector sur son compte Twitter.

Pour illustrer cette déclaration, l’épidémiologiste a ajouté une photo de la langue d’un patient anonymisé, recouverte de tâches blanches inhabituelles. Selon lui, ces éruptions seraient dues à la Covid-19 et pourraient même être un symptôme évocateur de la maladie.

La langue, qui est normalement lisse et rose, peut en effet parfois se couvrir, sur sa face supérieure, d’un enduit blanchâtre, lors d’une infection. Selon la cause, le dépôt blanc peut être uniforme, se présenter sous forme de tâches, peut être épais ou non. Il peut également s’accompagner de divers symptômes tels que qu’une douleur, une inflammation, une gêne à la déglutition, de la fièvre, etc.

Une réaction buccale confirmée par d’autres études

Tim Spector n’est pas le premier à faire état de réactions buccales liées à la Covid-19. Plusieurs manifestations inhabituelles du virus ont déjà été observées sur la langue et dans la bouche de certains patients.

En septembre, une équipe de l’hôpital universitaire de Madrid publiait dans la revue de dermatologie Jama que plus d’un quart des patients testés positifs à la Covid-19 (29%) et demandant une consultation dermatologiques, présentaient une éruption cutanée dans la cavité orale.

Plus précisément, il s’agissait d’énanthèmes : des tâches blanches ou rougeâtres sur les muqueuses de la bouche ou du palais. Dans le détail, l’étude précise que ces taches sont généralement apparues environ deux semaines après que les personnes ont ressenti pour la première fois des symptômes plus connus de la maladie. 

L’équipe de chercheurs recommande aux médecins et aux infirmières d’examiner systématiquement les cavités buccales des patients confirmés ou suspectés de coronavirus afin de voir s’ils présentent également ces signes, ajoutant que de nombreux patients atteints par la Covid-19 ne sont pas examinés à l’intérieur de la bouche en raison des problèmes de contamination.

Autre réaction possible déjà observée : un gonflement de la langue. En juillet 2020, un américain s’était réveillé de son coma artificiel avec une langue extrêmement gonflée. Il s’agissait, là aussi, d’une complication de la Covid-19.  “C’est un fait extrêmement rare”, expliquait le Dr Melville de UTHealth à Houston, sur le site de l’hôpital. “Nous n’avons eu que deux cas sur l’ensemble de la pandémie”, ajoutait le médecin.

Une étude publiée en juin dernier dans la revue Nature Evidence-Based Dentistry faisait également part d’un lien entre l’infection à la Covid-19 d’une personne et des réactions buccales : des cloques s’étaient développées dans sa bouche.

Grâce aux données récoltées par l’application Zoe Covid Symptom Study, interface fondée par Tim Spector sur laquelle les malades de la Covid-19 peuvent déclarer tous leurs symptômes, des travaux scientifiques pourraient être entrepris. Ils permettraient, à terme, de mieux appréhender les divers symptômes que le virus provoque chez les malades.

  • Est-ce que j’ai la Covid-19 ? Un test en ligne permet d’évaluer vos symptômes
  • Covid-19 : voici dans quel ordre pourraient apparaître les symptômes

Source: Lire L’Article Complet