Covid-19 : Emmanuel Macron aurait menti sur la date de sa vaccination, on vous donne les premières infos

Mediapart a fait une nouvelle révélation qui pourrait porter préjudice au chef de l’État. On vous explique. 

Depuis le début de l’épidémie de covid-19, Emmanuel Macron met un accent particulier sur la vaccination afin de lutter contre le virus. Le 12 juillet, le chef de l’État a fait une allocution choc où il a annoncé l’élargissement du pass sanitaire à de nombreuses activités du quotidien afin d’encourager ses citoyens à se faire vacciner. Suite à cette annonce, un “record absolu” de rendez-vous a été observé, la preuve que beaucoup de Français ont été convaincus et ont choisi de faire confiance au président. Pourtant, il se pourrait qu’Emmanuel Macron ait menti par rapport à sa propre vaccination selon nos confrères de Mediapart. On fait le point.

Le chef de l’État avait annoncé s’être fait vacciner le 31 mai. Or, d’après les données de l’Assurance-maladie consultées par Mediapart, il aurait été vacciné le 13 juillet. L’Élysée évoque une « erreur » dans la transmission des données. #Macron #Vaccin https://t.co/QyxT9dFKns

Selon Mediapart, le chef de l’État se serait fait vacciner le 13 juillet, soit le lendemain de sa fameuse allocution. Pourtant, Emmanuel Macron avait assuré avoir reçu son unique dose – puisqu’il a été contaminé par le covid-19 en décembre 2020 – le 31 mai. Néanmoins, d’après les données de l’Assurance-maladie consultées par les journalistes de Mediapart, le président de la République aurait été vacciné six semaines plus tard que la date qu’il a indiquée. Pour se défendre, l’Élysée a évoqué une “erreur” dans la transmission des données. Si l’information est sortie il y a quelques minutes, la polémique enfle déjà sur les réseaux sociaux…

Source: Lire L’Article Complet