Coronavirus : Explosion des troubles du comportement alimentaire à cause du confinement

Boulimie, anorexie, hyperphagie, ces troubles ont augmenté de manière inquiétante depuis 1 an. 

Plus d’un an après le premier confinement, les spécialistes des troubles du comportement alimentaires (TCA) font un triste constat. 30 % : c’est l’augmentation des consultations pour des TCA, touchant notamment les femmes de moins de 30 ans. Du fait de cet accroissement, les services qui sont habituellement pleins à craquer, affichent aujourd’hui une liste d’attente effrayante. Auparavant, les patients souhaitant être hospitalisés pour des TCA devaient attendre 2 mois, et désormais près de 6 mois aujourd’hui. La ligne téléphonique Anorexie Boulimie Info a, elle aussi, vu ses appels augmenter de 30 %. Une hausse inquiétante, significative du mal-être de la population.

Je n’apprends rien à personne : le confinement a fait des ravages sur notre mental et a beaucoup influencé notre rapport avec la nourriture.De mon côté, j’ai comblé le vide en faisant des crises de boulimie à répétition (environ 3x/j).

en vrai j’ai vraiment fait de la boulimie pendant le confinement, je compensais parce que des fois je mangeais même pas 3 repas par jour en école

Boulimie, anorexie, hyperphagie, ce sont les jeunes entre 18 et 21 qui ont été le plus touchés depuis 1 an. “Avec la crise, l’anxiété et l’altération des routines pour cette jeunesse contrainte à des cours à distance et à une incertitude prolongée, mais aussi l’isolement social ou le retour dans un cadre familial parfois conflictuel, ont majoré le risque”, explique le psychiatre et chef de service Philibert Duriez, à nos confrères du Monde. Certains professionnels comptent sur la fin de la crise sanitaire, et le retour d’une vie sociale, pour que la situation revienne à la “normale”. Emmanuel Macron devrait d’ailleurs prendre la parole dimanche ou lundi, pour détailler le calendrier des réouvertures. Un peu d’espoir concernant le retour d’une vie sociale, et avec elle, un peu de bonheur.

Source: Lire L’Article Complet