Afghanistan : La menace terroriste à l'aéroport de Kaboul est "sérieuse et imminente", les occidentaux appellent à quitter la zone

Simultanément, 3 pays ont alerté leurs ressortissants quant à la sérieuse menace terroriste dans la zone de l’aéroport de Kaboul.

“Si vous vous trouvez dans la zone de l’aéroport, quittez-la pour un endroit sûr et attendez d’autres instructions. Si vous êtes à même de quitter l’Afghanistan en sécurité par d’autres moyens, faites-le immédiatement​”, c’est un des messages alertant qui a été adressé par Londres à ses ressortissants cette nuit. Tout comme le Royaume-Uni, les États-Unis ainsi que l’Australie ont appelé à s’éloigner au plus vite de l’aéroport de Kaboul, en raison des menaces ​terroristes alors que des dizaines de milliers de personnes s’y massent pour fuir l’Afghanistan tombé aux mains des talibans le week-end du 15 août.

La menace terroriste qui a poussé plusieurs pays à déconseiller à leurs ressortissants de rejoindre l'aéroport de #Kaboul est "très sérieuse" et "imminente", a affirmé ce matin un ministre britannique #AFP pic.twitter.com/orqerfyDi6

“Il s’agit d’une menace très sérieuse, très imminente”, a assuré le secrétaire d’Etat britannique chargé des forces armées, James Heappey, ce matin. Des tensions qui s’installent alors que les troupes américaines ne doivent quitter le pays que le 31 août prochain et donc continuer les évacuations jusqu’à cette date butoir. De plus, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken avait assuré récemment que les talibans s’étaient engagés à laisser partir les Américains et les Afghans à risque après le 31 août. Un engagement qu’a également reçu l’Allemagne qui affirme que le chef adjoint du bureau politique des talibans au Qatar, Sher Abbas Stanekzai, “a assuré que les Afghans possédant des documents valides continueront à avoir la possibilité de voyager sur des vols commerciaux après le 31 août”. Une promesse qui semble bancale maintenant que la menace terroriste dans la zone de l’aéroport de Kaboul est sérieusement crainte par de nombreux pays…

Source: Lire L’Article Complet