Xavier Dupont de Ligonnès : ce document qui fait froid dans le dos

Ce mardi 15 septembre, M6 diffuse les deux premiers épisodes de sa série événement inspirée de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès, Un homme ordinaire. Pendant leurs recherches, l’équipe a découvert un nouveau détail sordide.

L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès continue de passionner. Après la publication d’une longue enquête, truffée de révélations, par Society cet été, c’est au tour de M6 de s’intéresser à cet homme, soupçonné d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants avant de les enterrer sous la terrasse de leur maison de Nantes, en 2011. Ce mardi 15 septembre, les téléspectateurs pourront découvrir les premiers épisodes d’Un homme ordinaire, une série “librement inspirée” de cette affaire sordide. Pour réussir à percer le mystère de cet homme qui demeure introuvable et de ce qui l’aurait poussé à décimer les siens, le créateur a “lu le dossier, beaucoup de livres, d’enquêtes journalistes”, comme l’a confié Pierre Aknine au Parisien. “Nous nous sommes immergés dans l’affaire : la nuit, on rêvait de Dupont de Ligonnès, ajoutait-il. C’était mortifère, on était à cran et on a dû faire une longue pause avant de reprendre l’écriture.”

Durant les recherches du réalisateur et du reste de l’équipe, ils ont notamment découvert un nouveau détail sordide sur le passé de Xavier Dupont de Ligonnès. Cet homme, criblé de dettes et qui ne supportait pas d’être fauché, avait “rédigé une liste de combien avait coûté chaque enfant depuis sa naissance”, selon Pierre Aknine. Ils ont également retrouvé des centaines de mails, des lettres que le fugitif avait écrites à sa famille et des discussions qu’il tenait sur les forums catholiques. Pour cette série, le créateur a essayé de “comprendre comment un type ordinaire a pu passer à l’acte avec tant de minutie”, comme il l’a expliqué au Parisien. Inspirés de cette affaire, les épisodes sont également fictionnels. “On a imaginé ce qui avait pu se passer entre les individus, a-t-il continué. Mais la fiction repose sur les informations que nous avions décortiquées.”

D’âpres négociations avec la chaîne

Pour Un homme ordinaire, Pierre Aknine s’est entouré de son épouse, scénariste et psychanalyste, mais également de Guillaume Hodanger, le frère d’Agnès Dupont de Ligonnès. “Ses proches à elle aussi ont pris une sacrée claque quand c’est arrivé, a confié le réalisateur dans les colonnes de Paris Match. Le frère a été un soutien plus qu’un révélateur, mais ça nous a permis de mieux cerner cette famille.” Mais s’intéresser à ce fait divers n’a pas été simple pour lui. Avant que M6 accepte de diffusion cette production, ils ont mené d’âpres négociations. “On a dû changer les noms et les lieux pour des questions juridiques. Ce n’est pas Nantes mais Lyon et il s’appelle Salin, mais soyons clairs : on parle bien des Ligonnès, confirmait-il à nos confrères. L’ironie c’est qu’aujourd’hui, la seule personne qui pourrait nous attaquer, c’est Xavier Dupont de Ligonnès.”

Crédits photos : SIPA

Source: Lire L’Article Complet