Vincent Cassel, papa comblé : il rend hommage à sa fille Deva pour ses 17 ans

Deva Cassel fête son 17e anniversaire dimanche 12 septembre 2021. Pour marquer le coup, son père Vincent Cassel lui a adressé un message très touchant sur Instagram, accompagné d’une photo de son enfance.

  • Vincent Cassel

Séquence nostalgie. Deva Cassel, la fille de Vincent Cassel et Monica Bellucci, célèbre ses 17 ans dimanche 12 septembre 2021. À cette occasion, son père lui a rendu hommage à travers un magnifique message sur Instagram. “Il y a 17 ans aujourd’hui, tu as changé ma vie pour toujours. Je t’aime plus que tout ma chérie. Joyeux anniversaire”, a écrit l’acteur de 54 ans, en légende d’un vieux cliché. Sur cette photo prise en contre-plongée, et qui remonte à la plus tendre enfance de sa fille, la star de La Haine porte son bébé par les jambes, un large sourire aux lèvres. L’enfant, le regard malicieux, fixe l’objectif.

Cette publication, aussi touchante qu’amusante, a évidemment touché les fans de Vincent Cassel. “Bon anniversaire sublime Deva”, “Un joyeux anniversaire. Bon dimanche Vincent”, “Quoi de plus beau que l’amour porté à un enfant, le plus beau cadeau au monde”, “Bonjour. Joyeux anniversaire à votre fille. Les enfants, c’est la vie. Bonne journée à vous, plein de joie”, “Elle est magnifique et pousse tellement vite !”, ont commenté certains internautes.

“Mes filles ont pour modèles des mères fortes”

Vincent Cassel est père de deux autres filles. Léonie est née en 2010, de son ancienne relation avec Monica Bellucci. Amazonie, fruit de son histoire d’amour avec Tina Kunakey qu’il a épousée le 24 août 2018, est née en 2019. Dans une interview accordée à Madame Figaro le 6 février 2021, il se confiait sur sa vie, entouré de femmes et de filles : “Je me situe entre le roi et l’esclave, cela dépend des moments, mais j’adore ça ! J’ai toujours grandi entouré de femmes et de filles. Les femmes de ma vie, c’est mon quotidien. En revanche, dans ma vie amicale, j’ai surtout des amis hommes.” Papa poule, il se livrait sur l’éducation de ses enfants : “Mes trois filles, Deva, Léonie et Amazonie ont pour modèles des mères ‘fortes’, des femmes qui ne se laissent pas faire, qui sont indépendantes et actives. En tant que père, il n’y a rien de didactique dans mon approche de l’éducation de mes filles, chacune est par ailleurs très différente”, déclarait-il, fier de sa progéniture.

“Elles m’envoient balader par moments”

Dans les colonnes du magazine féminin, Vincent Cassel évoquait la place de ses filles, en tant que femmes, dans la société : “Je sais que ce sont des femmes qui ne se considéreront jamais moins bien que les hommes. C’est très générationnel. Même si mes aînées découvrent progressivement qu’elles vivent dans un monde pétri d’injustices, elles ne se figurent pas du tout comme des victimes des hommes“, assurait-il. Et de conclure : “Je vois comment, instinctivement, elles se positionnent, comment elles m’envoient balader par moments, par désir d’indépendance. Ou, au contraire, mes filles me montrent qu’elles ont besoin de moi – ou en tout cas d’une figure paternelle. J’apprends à ne pas trop forcer les choses.”

>>> Découvrez ici la publication de Vincent Cassel.

Source: Lire L’Article Complet