VIDÉO – « On va éventrer ton petit dernier » : Benjamin Castaldi écœuré, témoigne des menaces qu'il a subies

Pour s’être moqué de René Malleville dans TPMP, Benjamin Castaldi a été victime menaces de mort, qui ont également touché ses enfants, dont son petit dernier qui n’est qu’un bébé.

C’est allé trop loin. Benjamin Castaldi a reçu des insultes et des menaces de mort sur les réseaux sociaux après que René Malleville a décidé de quitter Touche pas à mon poste, heurté que l’ancien présentateur de Secret Story se soit encore moqué de lui. En effet, Benjamin Castaldi a laissé éclater un fou rire quand René Malleville a défendu contre tous le professeur Raoult, originaire de Marseille comme lui.

Benjamin Castaldi s’est excusé pour avoir blessé le chroniqueur de 73 ans, mais a dû revenir sur cette affaire ce vendredi 20 novembre dans l’émission, témoignant du harcèlement et des menaces que lui et ses enfants subissent en ligne depuis. Parce que j’ai ri, des abrutis, des crétins menacent (…) Parce que j’ai eu un fou rire, parce que je suis là pour amuser les gens, et pour rire, je me fais chier dessus”, a-t-il expliqué, très ému, ses fils Julien et Simon ayant été pris pour cible sur Twitter.

Benjamin Castaldi quitte Twitter

Benjamin Castaldi a eu un nouveau petit garçon récemment, avec sa femme Aurore. Le bébé, prénommé Gabriel, n’a même pas trois mois et il a reçu des menaces de mort. On m’a dit ‘on va éventrer ton petit dernier’. Faut savoir ce que c’est le harcèlement. Moi je n’en ai rien à foutre qu’on parle de moi… Qu’on touche mes enfants, ça me fait de la peine. (…) Je vais m’excuser parce que j’ai ri ? Je ne peux plus supporter ça.” Face au déferlement de haine, il a d’ailleurs pris la décision de se retirer des réseaux sociaux, mais n’envisage pas pour le moment de porter plainte.

Pour avoir eu un fou rire sur un plateau TV. Continuez. Que mon frère ramasse, bon, il connaît le monde médiatique et s’en tape. Mais les enfants, dont le petit dernier, sa femme… Rien ne peut justifier un tel déferlement de haine… pic.twitter.com/Z5Vm64iIYv

Article écrit en collaboration avec 6 Médias

Crédits photos : Capture d’écran – C8

Source: Lire L’Article Complet