VIDEO – Mort de Jean-Pierre Bacri : Richard Berry tacle ceux « qui parlent trop et feraient mieux de se taire »

Jean-Pierre Bacri est mort le 18 janvier dernier à l’âge de 69 ans. Richard Berry a voulu lui rendre hommage dans l’émission L’instant de luxe sur Non Stop People ce jeudi 21 janvier, et en a profité pour mettre les points sur les “i” contre ceux qui “feraient mieux de se taire”.

A propos de

  1. Jean-Pierre Bacri

  2. Richard Berry

La colère monte. La mort de Jean-Pierre Bacri à l’âge de 69 ans le 18 janvier dernier a plongé le monde du cinéma dans le deuil. De nombreux partenaires de jeu et amis lui ont rendu de poignants hommages. Sur le plateau de l’émission L’instant de luxe diffusée sur Non Stop People ce jeudi 21 janvier, Richard Berry a tenu à saluer la carrière du comédien qui avait dernièrement brillé dans Le sens de la fête. “C’est un immense acteur, il m’a toujours impressionné, d’une vérité, d’une justesse, incomparable, incontournable” a confié Richard Berry avec admiration. Jean-Pierre Bacri était malade, atteint d’un cancer depuis plusieurs années.

“Ca se voyait sur son visage qu’il n’était pas très bien” souligne Richard Berry en évoquant l’ancien compagnon d’Agnès Jaoui, “avec une telle discrétion en plus” tient à préciser l’invité de Jordan de luxe. Une maladie que l’acteur, très pudique, ne souhaitait pas ébruiter. “C’est plutôt bien d’ailleurs que ça ne se sache pas, il n’y a pas de quoi étaler ça” juge-t-il. Les deux hommes ne s’étaient pas vus depuis un moment, et n’avaient pas dernièrement évoqué les problèmes de santé de l’acteur. “Moi je respecte ça, s’il avait eu envie de parler, de me voir, il l’aurait fait, je n’ai pas envie d’aller fouiner, ce n’est pas bien de faire ça,” souligne Richard Berry, avant de regretter : “il y a souvent des gens qui parlent, qui parlent trop, et qui feraient mieux de se taire”. Mais il n’en dira pas plus, et taira les noms des personnes visées.

“Je n’ai pas peur de la mort puisque je serai le dernier au courant”

Le docteur Pierre Squara, chef du service réanimation à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine, a raconté comment l’acteur avait lutté contre la maladie. “On l’a trouvé comme dans ses films. Il a exigé d’être traité comme tout le monde”, a-t-il affirmé, avant de saluer sa force : Il a fait preuve d’un grand courage parce que la fin n’a pas été facile.” Une fin de vie que Jean-Pierre Bacri avait déjà évoqué en interview dans Gala en juin 2017. “Je n’ai pas peur de la mort puisque je serai le dernier au courant. Ce sont les autres qui diront : “T’as vu, Bacri est mort”. Moi, je m’en fous, je ne serai plus là. Je ne pourrai pas partager leur tristesse. La mort elle-même est le point final du contrat qu’on a tous signé avec la vie. À un moment, ça s’arrête. Il faut faire de la place aux autres,” avait-il confié. Dans cet entretien, il expliquait qu’il aurait voulu qu’on se souvienne de lui ainsi : “C’était un homme libre”.

Crédits photos : Non Stop People

Source: Lire L’Article Complet