VIDÉO – Michel Sardou remonté, il laisse éclater sa colère : “Le prochain, je me le fais”

De retour sur scène, Michel Sardou était l’invité de Laurent Delahousse, le 13 novembre, dans “20h30 le dimanche” (France 2) pour parler de sa tournée, mais aussi débattre de l’actualité sans mâcher ses mots…

C’était mieux avant ? Sempiternelle question à laquelle Michel Sardou a été invité à répondre sur le plateau de 20h30 le dimanche (France 2), dans la soirée du 13 novembre. L’artiste de 75 ans a d’abord opté pour la négative : “J’avais de bons souvenirs, mais c’était aussi mal avant qu’aujourd’hui. Il y avait des grèves, il y avait la guerre, il y avait des problèmes de fric” Et de nuancer ses propos en regrettant certaines choses du passé : “Il n’y avait pas les vélos que je ne supporte pas. Ils grillent tous les feux rouges. Le prochain, je me le fais !

Ne contenant pas sa colère, l’interprète de “La Maladie d’amour” a continué sa diatribe contre les maux de nos jours, selon sa vision du monde : “On n’était pas emmerdé sur les autoroutes, ça je dois dire que l’on pouvait rouler à la vitesse que l’on voulait.” Et de poursuivre : “Il n’y avait pas non plus de trottinettes qui vraiment nous les cassent” Coupant court à la conversation, Laurent Delahousse a rapidement changé de sujet, mais sur la Toile, nombre d’internautes se sont dits choqués des propos du chanteur. “Michel Sardou est tellement gênant sur le plateau du JT de 20h30 le dimanche et qui menace tranquillement le prochain cycliste qu’il croisera”, s’est insurgé l’un d’entre eux sur Twitter. “Spécial vieux con dans 20 h 30 le dimanche, Sardou n’aime pas les vélos, le prochain il se le fait, cyclistes vous êtes prévenus. Le vieux Monde réactionnaire fait de la résistance”, a pesté un autre.

@France2tv spécial vieux con a 20h30 le dimanche, Sardou n'aime pas les vélos, le prochain il se le fait, cyclistes vous êtes prévenus.🚳
Le vieux Monde réactionnaire fait de la résistance.

>> PHOTOS – Johnny Hallyday et Michel Sardou: meilleurs ennemis

Michel Sardou ne ménage pas sa colère

Ce n’est pas la première fois que Michel Sardou s’emporte de la sorte sur des sujets d’actualité. Durant les dernières élections législatives, celui-ci avait ainsi profité de ses multiples apparitions médiatiques pour montrer son aversion envers le candidat d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon. “Mélenchon est toujours dans les excès. Maintenant, il se déclare Premier ministre… Attention, danger ! S’il gagne, je me tire”, avait-il prévenu sur le plateau de Touche pas à mon poste en août dernier. Et d’ajouter : “Mélenchon, il fout la merde.”

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran France 2

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Michel Sardou

Autour de

Source: Lire L’Article Complet