VIDÉO – L’étonnante imitation de Jean Castex par Pascal Praud

En dressant le bilan de la gestion de la crise provoquée par le coronavirus dans L’heure des pros, ce mardi 19 janvier, Pascal Praud s’est laissé aller à une surprenante imitation de Jean Castex.

A propos de

  1. Pascal Praud

  2. Jean Castex

Il s’avoue pessimiste. Aux commandes d’un nouveau numéro de L’heure des pros ce mardi 19 janvier, Pascal Praud a fait part de son bilan de la gestion de la crise sanitaire. Et s’il estime que les efforts des Français ne porteront pas leurs fruits à l’été 2021, le présentateur a préféré annoncer la mauvaise nouvelle avec une imitation surprenante de Jean Castex. “J’ai peur qu’ils n’ouvrent rien. J’ai peur, vraiment, que les restaurants restent fermés tout le temps. J’ai peur que le 15 juin, on nous dise : ‘vous avez fait des efforts, vous avez des efforts, je vous demande de ne pas bouger cet été’, a-t-il scandé, s’appropriant l’accent chantant du chef du gouvernement. “J’ai peur de ça, parce que je les vois arriver gros comme une maison.”

Un timbre de voix et une élocution auxquels les Hexagonaux sont désormais habitués. Car depuis sa prise de fonction à Matignon, le Premier ministre est sur tous les fronts, enchaînant les conférences de presse pour faire le point sur la situation. Rendez-vous que les anonymes ne manquent pas, repérant quelques moments de solitude de l’ancien “Monsieur déconfinement.” L’imitation de Jean Castex sera-t-elle cependant interprétée comme une pointe d’humour ? Le 12 juillet 2020, déjà, les critiques visant le bras droit d’Emmanuel Macron avaient été au cœur d’une vive polémique. La Dépêche du Midi avait déploré une “glottophobie”, soit une “discrimination à l’accent.”

Pris pour cible par son propre camp

Mais outre son accent mémorable, loin de déplaire à Nadine Morano, certains regrettent son image “raide” en contraste avec celle d’Édouard Philippe, son prédécesseur, et son ton sec et autoritaire. Critiqué par les anonymes, le Premier ministre essuie également de nombreuses critiques en interne. “Castex est sans ambition. Il récure les chiottes plus ou moins bien, et il a le goût d’être impopulaire, avait ainsi estimé un visiteur régulier du palais de l’Élysée dans les colonnes de Paris Match en décembre 2020. Et s’il est loin de se laisser abattre par les affronts, Jean Castex avait tout de même essayé d’inverser la tendance en se dévoilant aux côtés de sa femme, Sandra, et de ses filles dans des clichés relayés par ce même magazine. Un “naufrage” pour un élu macroniste.

Crédits photos : Capture CNews

Source: Lire L’Article Complet