VIDEO Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat piégés par TPMP : le comédien dévoile la surprenante réaction de la journaliste

Début 2020, Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat étaient piégés en caméra cachée dans le taxi qui les conduisait chez eux après leur passage dans Touche pas à mon poste. Si les images ont été détruites, les propos sont restés, comme l’a indiqué le chauffeur.

Jean-Jacques Bourdin

Anne Nivat

Cyril Hanouna et les équipes de Touche pas à mon poste ne sont jamais les derniers pour faire des petites blagues à leurs invités. Jean-Jacques Bourdin et sa femme, la journaliste Anne Nivat, n’y ont pas échappé. En janvier 2020, le couple est invité dans le talk-show de C8. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que le taxi dans lequel il prendra place pour rentrer chez lui est un complice de la production. En apprenant que des caméras avaient été installées dans le véhicule et avaient donc tout enregistré de leur voyage, Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat ont demandé à ce que les images soient détruites. Une censure accordée sur laquelle Cyril Hanouna est revenu ce jeudi 25 mars. L’animateur avait convié Adel, le conducteur en charge de la caméra cachée avec le couple de journalistes, pour évoquer l’affaire et les explications d’Anne Nivat un peu plus tôt sur Europe 1. Le papa de Bianca et Lino n’a pas caché sa surprise de voir que ceux qu’il avait invités dans Touche pas à mon poste, émission qui s’était selon lui très bien déroulée, n’avaient pas voulu que les images soient diffusées. Il a d’ailleurs précisé qu’il n’était « pas au courant » de ce qui était prévu.

“Je me suis senti en danger”

Curieux, Cyril Hanouna a voulu savoir ce qu’Anne Nivat et Jean-Jacques Bourdin s’étaient dit sur le trajet. Le chauffeur Adel a révélé que ses passagers avaient naturellement « débriefé de leur émission » en entrant dans son véhicule en rectifiant un détail qui avait été évoqué dans l’affaire : « Contrairement à ce que l’on a pu voir dans les articles, je ne leur ai jamais dit “Qu’est-ce que vous pensez de Cyril Hanouna ?” Jamais ! Ce sont eux-mêmes qui ont débriefé de leur émission ». Face à ce discours, Cyril Hanouna a donc insisté pour en savoir plus sur ce que Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat avaient dit. Et il n’a pas été déçu : « Je n’ai plus les détails exacts ni mot pour mot tout ce qui a été dit, mais il y a des choses pas très sympathiques ». Adel est allé plus loin en précisant qu’Anne Nivat avait été particulièrement piquante et menaçante envers lui : « C’est la première fois dans une caméra cachée […] que je me suis senti en danger mais par rapport à Anne Nivat. La moindre chose que je pouvais dire par rapport à son mari, c’était “Oh laissez nous tranquille. Mais taisez-vous ! Je vais faire un mot à l’application, mais fermez-là”. C’était des insultes, c’était de la violence verbale » a-t-il assuré.

Source: Lire L’Article Complet