VIDÉO – ”Je suis pour le masque obligatoire dans les lieux clos” : Roselyne Bachelot lance un pavé dans la mare

De passage sur RTL ce mardi 20 décembre, Roselyne Bachelot a réagi à l’appel d’Elisabeth Borne concernant le port du masque et la vaccination tandis que les épidémies de Covid-19, de grippe et de bronchiolite atteignent des niveaux records.

Avec la baisse des températures, les virus respiratoires qui se propagent largement, tels que le Covid-19, la grippe et la bronchiolite. Consciente de ces rebonds d’épidémies, Elisabeth Borne a recommandé à la population ce mardi 20 décembre de porter le masque dans les lieux clos et de ne pas oublier de se vacciner ou bien de faire ses doses de rappel avant les fêtes de fin d’année. « Tout ça met une pression très forte sur notre système de santé, sur nos professionnels de santé, qui une fois de plus, se retrouvent en première ligne devant un afflux nettement plus important […] en hausse de 20 à 30 %« , a souligné la Première ministre. Invitée sur les ondes de RTL quelques heures après ce discours, Roselyne Bachelot a appuyé les recommandations de l’occupante de Matignon.

« J’ai l’impression d’avoir entendu et réentendu ce discours ces dernières semaines. Est-ce que ça a encore un impact de juste appeler à la responsabilité des Français ? » a demandé la journaliste Aurélie Herbemont à l’ancienne ministre de la Culture. « Je l’ai déjà dit ici sur ce micro à RTL, je suis pour le masque obligatoire dans ces lieux-là parce qu’il y a une contamination féroce« , a répondu Roselyne Bachelot, en se disant « très inquiète » de la situation. La femme politique qui s’apprête à fêter ses 76 ans ce 24 décembre a poursuivi en se prenant pour exemple. « Je suis quelqu’un qui va beaucoup dans des lieux clos, c’est-à-dire principalement les lieux de culture, je peux vous dire qu’on est trois ou quatre à porter le masque sur une jauge entre 800 et 2445 à l’Opéra Bastille. Et on est à touche-touche avec des gens qui vous crachent leurs microbes dans le cou !« 

La radio a posté sur Twitter cet extrait de l’interview avec Roselyne Bachelot, dans lequel elle appel au port du masque. Paradoxalement, celle qui s’est retirée de la vie politique était à visage découvert devant le micro, ce qui n’a pas échappé aux internautes… « Alors pourquoi ne le portez-vous pas là, maintenant, sur le plateau ? Au lieu de postillonner sur la mousse du micro qui servira à quelqu’un d’autre ! Bref, faites ce que je dis, pas ce que je fais… », a fustigé une utilisatrice du réseau social dans l’espace réservé aux commentaires. « La station de radio est un lieu clos et je ne porte pas de masque ! », a ironisé un autre.

😷 Faut-il rendre le masque obligatoire dans les lieux clos ? 🔴🎙️💬 @R_Bachelot : "Je suis pour le masque obligatoire dans les lieux clos." 👈 pic.twitter.com/SJDsVlANJ4

>> PHOTOS – Olivier Véran, Roselyne Bachelot… Ces membres du gouvernement malades du Covid

Le ministre de la Santé fait le point sur les épidémies

S’il est plutôt discret depuis sa nomination, François Braun, le ministre de la Santé, s’était exprimé au sujet de la neuvième vague de coronavirus, dans des propos rapportés par Le Parisien le 9 décembre dernier. « L’hiver nous expose particulièrement aux virus respiratoires. Depuis plusieurs semaines, nous constatons une circulation de trois épidémies précoces sur notre territoire », a-t-il expliqué. Et de rappeler que pour le Covid et la grippe, il existe des vaccins, qui, visiblement, n’attirent pas les Français : « Trop peu de personnes sont vaccinées à l’heure où je vous parle. » Le ministre a conclu en précisant que 2,8 millions de Français ont eu une injection depuis octobre, ce qui est beaucoup moins que dans les pays voisins. « Cette situation n’est pas acceptable », a-t-il martelé.

Crédits photos : Capture d’écran RTL

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Roselyne Bachelot

À découvrir en images

PHOTOS – Olivier Véran, Roselyne Bachelot… Ces membres du gouvernement malades du Covid

Le ministre des solidarités et de la santé a été testé positif au Covid le jeudi 13 janvier 2021 après « l’apparition de symptômes légers ». Puisqu’il a eu les trois doses de vaccination, « il respectera un isolement et continuera à travailler depuis les quartiers privés de son ministère, où il réside », ont précisé les services d’Olivier Véran.

Testé positif à la Covid-19, le 3 janvier 2022, Richard Ferrand président de l’Assemblée nationale s’est placé à l’isolement : « Déclaré positif à la suite d’un test réalisé ce matin et doté d’un schéma vaccinal complet, le président reste à l’isolement, conformément aux directives sanitaires« , a confié la présidence dans un communiqué.

En décembre dernier, Emmanuel Macron était testé positif à la Covid-19. Si le président avait fait savoir qu’il continuerait à travailler à distance, il n’avait cependant pas été asymptomatique. « Fatigue, maux de tête, tout sèche« … Le chef de l’Etat a « un Covid carabiné« , avait alors confiait un ministre à BFMTV.

Testée positive à la Covid-19 le 20 mars dernier, Roselyne Bachelot a été hospitalisée après avoir passé « deux jours très éprouvants« , annonçait BFMTV le 24 mars. Et son entourage de préciser à LCI qu’il n’y a pas « de dégradation de son état juste une surveillance (…) et repos forcé« .

Autour de

Source: Lire L’Article Complet