VIDEO – Emmanuel Macron giflé : la réponse glaçante de Brigitte Macron interrogée sur sa sécurité

Mardi 8 juin 2021, Emmanuel Macron a reçu une gifle de la part d’un inconnu dans une foule alors qu’il se trouvait dans la Drôme. Interrogée dès le lendemain sur l’agression de son mari, Brigitte Macron a montré une mine inquiète…

  • Brigitte Macron
  • Emmanuel Macron

Une première dans l’histoire de la Ve République… Mardi 8 juin 2021, Emmanuel Macron effectuait un déplacement professionnel dans la Drôme pour continuer son tour de France des territoires. Alors qu’il s’apprêtait à aborder le thème de la réouverture des salles de restaurant avec les acteurs de la région, le Président, aux aguets de la moindre agression depuis des semaines, a reçu une violente gifle de la part d’un homme de vingt-huit ans aux penchants d’extrême droite. Si Emmanuel Macron a préféré prendre tout cela à la rigolade, et ne pas en faire une “affaire d’Etat”, sa femme, elle, est restée marquée par cet évènement. Interrogée à ce sujet lors d’un bain de foule à Valence, la Première dame a utilisé un mot glaçant.

Brigitte Macron est apparue inquiète, accrochée au bras de son mari

En effet, alors que le couple s’est rendu à Valence en fin de journée le 8 juin 2021, comme le prévoyait l’agenda du Président, la mère de trois enfants a été interrogée sur l’agression subie par son mari quelques heures plus tôt : Madame Macron, est-ce que vous êtes inquiète pour votre mari ?”, lui demande une journaliste de LCI. Si l’ancienne professeure de Français semble d’abord ignorer la question en fuyant du regard, elle finira tout de même par y répondre : “Toujours”, a-t-elle glissé derrière son masque, le regard inquiet, tandis que le chef d’Etat remerciait un à un les badauds pour leur “engagement”.

Quid de l’agresseur d’Emmanuel Macron vingt-quatre heures après l’agression ? Comme l’a révélé Le Parisien, Damien T. est toujours placé en garde à vue après avoir essayé de gifler le Président. “Une plainte doit être déposée dans les prochaines heures par le préfet”, a déclaré le procureur à Vosges Matin. Par ailleurs, une enquête menée par les gendarmes drômois a été ouverte pour “violence sans ITT sur personne dépositaire de l’autorité publique“. Le suspect risque trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

➡Brigitte #Macron inquiète pour Emmanuel Macron ?

🗣Brigitte #Macron : “Toujours”

📺#Le20HDeDariusRochebin sur #La26 >https://t.co/boQk0yg5bW pic.twitter.com/kgmP8yya6z

Source: Lire L’Article Complet