VIDEO – Affaire Olivier Duhamel : Pascal Praud choqué par l’omerta générale

Alors qu’il était aux commandes d’un nouveau numéro de L’Heure des Pros ce mercredi 13 janvier, Pascal Praud et ses chroniqueurs ont réagi à l’affaire concernant Olivier Duhamel. Le présentateur de CNews s’est dit choqué par l’omerta qui a pesé, durant de longues années, sur ces actes d’inceste.

A propos de

  1. Pascal Praud

  2. Olivier Duhamel

  3. Camille Kouchner

La fin d’une omerta. À travers son livre La Familia Grande (Éd. du Seuil), paru le 7 janvier, Camille Kouchner a mis fin à un secret familial qui devenait trop lourd à porter. Dans cet ouvrage, la fille de Bernard Kouchner et d’Évelyne Pisier a accusé son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d’avoir abusé sexuellement de son frère jumeau, lorsqu’il était adolescent. Depuis la sortie de ce livre, les langues ont commencé à se délier. Certains, à l’instar de la grand reporter au Monde Ariane Chemin, ont d’ailleurs souligné que beaucoup de gens savaient , particulièrement “l’élite bourgeoise de gauche qui côtoyait les Pisier, Kouchner et Duhamel”, a-t-elle récemment confié sur le plateau de C à vous. Une omerta qui a profondément choqué Pascal Praud, qui a réagi à cette sombre affaire sur CNews : “Tu t’aperçois qu’il y avait un nombre de gens qui étaient au courant, depuis plus de dix ans, et c’est ça qui est effrayant!”

Pour appuyer ses propos, il a pris l’exemple de Frédéric Mion, alerté par Aurélie Filippetti dès 2019 : “Quand M. Mion, directeur de Sciences Po, dit ‘je suis abasourdi, je suis choqué’, tu apprends deux jours plus tard qu’Aurélie Filippetti lui a dit ‘voilà ce qui se passe’. Qu’est-ce qu’il a fait ? Il a appelé Jean Veil, avocat et ami de M. Duhamel, qui lui a dit que c’était une rumeur, qui n’y croyait pas. M. Mion, il dit ‘Bon ben très bien, je raccroche, il n’y a pas de souci.’ C’est quand même étrange !“, s’est étonné le présentateur de CNews. “On découvre effectivement dans la presse, à travers les journalistes de Libération ou du Monde, que beaucoup de gens savaient”, a affirmé Noémie Schulz, journaliste police justice pour CNews. Cette dernière a ajouté qu’il y avaitdes personnes qui savaient et qui, en plus, ont contribué à la promotion sociale d’Olivier Duhamel. Et de conclure : “Les gens n’ont pas tous réagi de la même manière.”

Pascal Praud cinglant avec l’élite bourgeoise de gauche

Pascal Praud a profité de ce débat autour de l’affaire Olivier Duhamel pour critiquer l’élite bourgeoise de gauche, qui était vraisemblablement au courant des accusations qui pesaient sur le politologue : Tout est faux chez ces gens-là (…) Ils sont vulgaires, ils disent des choses dérangeantes, ils se conduisent de manière minable, ils savent des choses depuis dix ans et ne parlent pas”, dénonçant “cette petite camarilla qui était autour d’Olivier Duhamel au plus au niveau de l’État.” Face à l’avis tranché du présentateur de L’Heure des Pros, l’ancien avocat général Philippe Bilger a précisé : Heureusement, toute la gauche n’y était pas ! (au courant, ndlr) Mais le livre est effrayant”, a-t-il reconnu, en faisant référence à l’ouvrage écrit par Camille Kouchner. Suite aux révélations de cette dernière, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour “viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans.”

Crédits photos : Capture d’écran CNEWS

Source: Lire L’Article Complet