VIDEO Affaire conclue : Sophie Davant surprend son experte et agace des internautes avec une question inattendue

Ce mercredi 26 mai dans Affaire conclue, Enora Alix a expertisé un objet datant des années 30 : un beau Bibendum Michelin en fonte. Alors qu’elle racontait l’histoire de ce personnage, elle a été interrompue par une question de Sophie Davant qui l’a laissée bouche bée.

Sophie Davant

Dans Affaire conclue, certains vendeurs arrivent avec des biens très recherchés par les collectionneurs. Franck, un agriculteur de 53 ans venu de Villardonnel dans l’Aude, avait entre les mains un bel objet publicitaire. Il s’agissait d’un Bibendum Michelin en fonte datant des années 30, qui était à cette époque positionné sur un gonfleur. S’il a malheureusement été décapé depuis, perdant ses belles couleurs, le bonhomme n’allait pas avoir de mal à trouver preneur : comme l’a expliqué le commissaire-priseur Enora Alix, un Bibendum ne fait jamais un bide en salle des ventes. « Ce personnage, il est vraiment novateur. Il a été inventé – c’est ça qui est quand même fou – à la fin du 19ème siècle. Il a été créé en 1898, ça reprend une pile de pneus à laquelle on aurait ajouté des bras, a-t-elle expliqué. Dans les années 30, ça va être un peu l’âge d’or de la communication, en terme de publicité il va être repris. Mais je trouve que vraiment, il n’est pas démodé. C’était vraiment une production très avant-gardiste en terme de volumes, stylistiquement, et en termes de marketing. »

Sophie Davant moquée pour une question très simple

Ecoutant avec attention les explications d’Enora Alix sur l’objet, Sophie Davant l’a interrompue pour lui demander une précision : « C’est une publicité pour quelle entreprise ? », lui a-t-elle lancé. Décontenancée, le commissaire-priseur pensait que c’était une évidence. « Eh ben c’est pour Michelin ! », a-t-elle répondu, surprise. L’animatrice aurait en effet pu s’en douter : la marque apparaît en gros sur l’écharpe du personnage. « Ben oui, mais vous ne l’avez pas dit ! », s’est défendue Sophie Davant. L’objet, estimé 100 euros, a ensuite été acheté pour 350 euros par Laurent Journo, mais la réplique de Sophie Davant a continué de faire parler sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, la séquence a consterné quelques internautes. « “C’est une pub pour quelle entreprise ?”, s’exclame Sophie devant le Bibendum Michelin », « Elle demande pour quelle marque le Bibendum fait de la pub », se sont désolé des téléspectateurs. « Il me semble que la marque avait été donnée par Enora au début de l’expertise et Sophie Davant n’écoute rien », assuré une autre. En réalité, Enora Alix n’avait effectivement pas prononcé le nom de la marque. Sophie Davant n’a donc fait que son travail en demandant la précision, malgré ce qu’en pensent ses détracteurs.

C'est une pub pour quelle entreprise? S'exclame Sophie devant le Bibendum Michelin 🤦‍♂️🤦‍♂️😂😂😂😂#affaireconclue

Elle demande pour qu'elle marque le bibindum fait de la pub 🤦🤦🤦#affaireconclue

Source: Lire L’Article Complet