Vanessa Paradis : ses confidences du l'amitié entre Jean-Paul Belmondo et Alain Delon

Dimanche 12 septembre 2021, dans les colonnes du Journal du dimanche, Vanessa Paradis s’est confiée sur ses souvenirs de tournage avec Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. Les deux acteurs ne lui ont pas laissé la même émotion.

  • Jean-Paul Belmondo
  • Vanessa Paradis

Jean-Paul Belmondo, mort lundi 6 septembre 2021 comme l’ont annoncé ses proches à l’AFP, laisse derrière lui de nombreux souvenirs à ses amis du septième art. Au cours du magnifique hommage national organisé aux Invalides, jeudi 9 septembre 2021, les compliments et autres confidences se sont multipliés. Un moment de grande émotion auquel Alain Delon a choisi de ne pas venir. Le Guépard s’est dit “bouleversé” et “fracassé” par la mort de son ami de longue date, auprès de nos confrères d’Europe 1. Plongé dans une trop grande détresse, Alain Delon n’aurait pas trouvé la force de se rendre à l’événement. “On avait peu d’espoir de le voir, parce qu’on l’imaginait mal exprimer sa tristesse et son chagrin avec le cinéma français. Il préfère gérer son chagrin seul, et on l’imagine extrêmement triste devant sa télé, a analysé l’un des journalistes de BFMTV.

Vanessa Paradis “comme une petite fille

Les deux acteurs légendaires s’étaient croisé à de multiples reprises sur les tournages de films mais aussi à la ville. Vanessa Paradis compte parmi les rares artistes à avoir pu travailler avec les deux acteurs en même temps. C’était dans le film Une chance sur deux. J’étais avec ses deux monstres sacrés, ils étaient si heureux ensemble, a confié la comédienne dans les colonnes du JDD, dimanche 12 septembre 2021. Admirative de l’aura légendaire de Jean-Paul Belmondo, Vanessa Paradis se souvient : “Il m’a beaucoup impressionnée : il avait plus de 60 ans, il avait des muscles gros comme ça et il tenait encore a effectuer ses cascades. Il m’a ainsi vraiment rejointe par l’échelle d’un hélicoptère, se balançant dans le vide après s’être hissé sur le toit d’une voiture. (…) J’étais comme une petite fille à l’écouter parler“. Ce caractère solaire le distinguait radicalement de son ami, Alain Delon qui cultivait davantage le mystère et la solitude. “Jean-Paul était toujours très entouré de sa bande, à rigoler, tandis qu’Alain restait seul”. Une différence qui n’aura pas empêché les amis de vivre de nombreux moments ensemble.

A lire aussi : Mort de Jean-Paul Belmondo : que devient Barbara Gandolfi, sa sulfureuse ex-compagne ?

Source: Lire L’Article Complet