« Tu peux crever » : Rachida Dati irréconciliable avec Nathalie Kosciusko-Morizet

Dans l’ouvrage Histoire secrète de la droite française, Rachida Dati se confie sur sa relation avec Nathalie Kosciusko-Morizet. Une amitié qui a volé en éclats, brisée par leurs ambitions respectives.

A propos de


  1. Rachida Dati


  2. Nathalie Kosciusko-Morizet

Il fut un temps où Rachida Dati n’était jamais loin de Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais comme les couples, les amitiés sont parfois fragilisées et détruites par les desseins politiques. L’ancienne ministre de la Justice et Garde des Sceaux en a fait l’expérience avec “NKM.” Depuis, la réconciliation est impossible. “Elle a essayé de me reparler”, se rappelle la mère de Zohra dans le livre Histoire secrète de la droite française de Gérard Davet et Fabrice L’homme (éditions Fayard), “mais ça a été : ‘tu peux crever, je ne te parle pas.’ L’armoire pour moi a plus d’intérêt qu’elle.”

Elle persiste et signe : “humainement, je ne l’aime pas du tout.” Si Rachida Dati se positionne avec autant d’amertume, c’est parce qu’elle estime avoir été trahie. En 2013, l’ancienne ministre de l’Écologie s’engage dans la course aux élections municipales parisiennes, également convoitées par la mère du septième arrondissement de la capitale. Nathalie Kosciusko-Morizet se porte candidate à la primaire de la droite pour la mairie de Paris. La ligne rouge est franchie à la suite d’un appel téléphonique. “Il y a une rumeur qui dit que tu viendrais à Paris”, lui souffle alors Rachida Dati. L’ex-porte-parole de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy réfute, avant de s’annoncer dans les colonnes du Parisien. “Mais tu n’as pas compris qu’en politique il n’y a ni loyauté ni amitié ?”, dira-t-elle ensuite à son amie, furieuse.

Qui s’y frotte s’y pique

Un avis tranché auquel Rachida Dati est restée fidèle depuis plusieurs années. “Je trouve que NKM a toujours surfé sur la facilité (…) Elle a été élevée comme la huitième merveille du monde, tout ce qu’elle fait est parfait, et tout ce qui ne va pas, c’est la faute des autres”, disait-elle déjà en 2017 au journal Le Monde. Car elle ne se prive pas de dire tout haut ce qu’elle pense, quitte à froisser de nombreux egos (ou même à en venir aux mains). Dernière cible en date ? Anne Hidalgo. Une autre relation fondée sur le respect mutuel qui a fini par s’envenimer. “Hidalgo ne s’est pas bien comportée à certains moments pendant la campagne”, a récemment confié une proche de Rachida Dati dans les colonnes du Parisien. Cette fois, c’est à travers des courriers cinglants qu’elle partagerait son animosité.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet