Thierry Beccaro s'engage contre la violence faite aux enfants : "Tout ce que je fais aujourd'hui participe à une meilleure acceptation de ce qui m'est arrivé"

Aujourd’hui comédien, l’ancien animateur de Motus sur France 2, est l’un des trois témoins forts du documentaire bouleversant “Bouche cousue” sur la violence faite aux enfants diffusé ce mercredi 18 novembre à 22h30 sur France 2.

A 64 ans, Thierry Beccaro est de ces hommes plein d’allant qui ont marqué durablement l’univers audiovisuel. Pensez donc près de trente ans à l’antenne, dont une grande partie à la tête d’un jeu matinal devenu culte, le fameux “Motus” sur France 2. Et puis en 2018 quand est venue l’heure de tourner la page télé, l’animateur, aujourd’hui devenu comédien, a couché sur le papier des mots. Terribles, durs, bouleversants. Les siens. Ceux d’un enfant battu comme plâtre quotidiennement par son père. Son livre “Je suis né à 17 ans” (Plon) en a interpellé plus d’un. Dont Mélissa Theuriau qui enfilant sa casquette de productrice, lui a proposé de participer au magnifique documentaire “Bouche cousue“, diffusé ce mercredi 18 novembre à 22h30 sur France 2. Ou comment plonger dans ce sordide tourbillon de la maltraitance chez les enfants. On y découvre un juge d’une écoute et d’une douceur incroyable mais aussi trois témoins qui nous collent des frissons tout autant qu’ils nous émeuvent. Dont Thierry Beccaro.

Télé Loisirs. Comment allez-vous Thierry ? Pas facile de devoir à nouveau exposer votre passé aujourd’hui et ce dans un documentaire…

Thierry Beccaro. Je vais vous dire, je vais plutôt bien par rapport à la situation actuelle liée à la Covid. Et je suis heureux que le film de Karine Dusfour arrive enfin à l’antenne. Il est dans la continuité des choses que j’ai initiées avec mon livre.

T.L C’est à dire?

T.B Je suis né à 17 ans m’a fait beaucoup de bien. Il m’a énormément apaisé. Et c’est pour cela que j’ai accepté sans rechigner de témoigner dans le documentaire produit par Mélissa Theuriau. Si je n’avais pas fait tout ce travail sur moi même depuis des années, si je n’en avais pas parlé à quelques proches, si je n’avais pas couché ça sur du papier, je ne me serai jamais aperçu que ça allait me faire du bien. Et pourtant j’ai eu tellement peur à la sortie du livre.

T.L Peur du regard des autres ?

T.B Oui car je n’avais dit que j’avais été un enfant battu. Mon témoignage a surpris. Beaucoup se disaient : “Quoi lui? Il rigole tout le temps, il affiche toujours un visage sympa.” Oui moi. Mais les gens de la profession m’ont réservé un accueil extrêmement chaleureux. Tout comme le public que je croisais aux signatures de mon livre. J’ai eu soudainement l’impression de recevoir tout l’amour qui m’avait fait défaut toute mon enfance. Aujourd’hui le documentaire, c’est une forme de continuité. La boucle est bouclée. Ou presque.

T.L Que souhaitez-vous faire passer comme message à travers le documentaire ?

T.B Si j’ai accepté d’abord ce documentaire c’est parce que j’ai senti que c’était le bon moment, le bon endroit. On m’a sollicité à de nombreuses reprises déjà mais là tout concordait pour que je dise oui : les jolies rencontres comme Karine et Melissa, la chaine, la case etc. Et puis en participant à ce documentaire, je veux continuer de me rendre utile. Ce que j’ai vécu malheureusement arrive encore à trop d’enfants aujourd’hui et il faut sensibiliser tout le monde.

T.L Comment le faites-vous au quotidien ?

T.B Le livre a déclenché beaucoup de choses. Les gens me remerciaient, certains me disaient qu’ils avaient vécu eux aussi cela, on me demandait conseil. Que pouvais je faire de tout ça ? C’est lourd sur les épaules. Et puis, un jour j’ai appelé sur un coup de tête le 119 (numéro du service national d’accueil de l’enfance en danger, ndlr) simplement pour les remercier d’être là. J’ai réitéré mon appel plusieurs fois. Toujours pour les remercier. Plus tard, la direction m’a contacté et on a commencé à bosser ensemble. J’ai participé à une vidéo vantant les mérites du 119. Depuis, je suis également Ambassadeur de l’enfance maltraitée auprès de l’Unicef. Et je rêve d’aller dans des écoles pour sensibiliser parents et enfants. Je suis d’ailleurs en discussion avec Adrien Taquet (secrétaire d’état en charge de la protection de l’enfance, ndlr) à ce sujet. Je ne vais peut être pas faire déborder le vase avec mes actions mais chaque goutte compte. Si cette goutte peut sauver un enfant, expliquer aux parents ce que c’est que d’être père ou mère, c’est déjà bien. Des drames, je vais vous dire, il y en aura toujours mais ont peut essayer de les éviter. Tout ce que je fais participe aussi à une meilleure acceptation de ce qui m’est arrivé…

  • Emmanuel Macron refuse de rechercher l'immunité collective contre le virus, il explique pourquoi

    Télé Loisirs

  • Déconfinement ou pas le 1er décembre ? Gabriel Attal se veut très prudent !

    Télé Loisirs

  • Karima, ex-membre de la Fonky Family et voix féminine du tube Bad Boys de Marseille, est décédée

    Télé Loisirs

  • Atteint de la maladie de charcot, Pone (Fonky Family) livre un témoignage bouleversant

    Télé Loisirs

  • Didier Raoult victime d'un complot ? Il l'assure, ça vient de "très très haut !"

    Télé Loisirs

  • Les Z'Amours : ce candidat a pris un énorme vent de sa chérie à la Saint-Valentin

    Télé Loisirs

  • Plus belle la vie se dévoile dans Previously, le podcast de Télé-Loisirs !

    Télé Loisirs

  • Matthew McConaughey : 5 infos à connaître sur l'acteur

    Télé Loisirs

  • Grosse tension entre un journaliste d'Europe 1 et Gérald Darmanin en direct !

    Télé Loisirs

  • Terminator 2

    Télé Loisirs

  • Benoît Hamon règle ses comptes avec Delphine Ernotte en direct sur le service publique

    Télé Loisirs

  • Eric Dupond-Moretti retrouve un vieux camarade de classe en direct sur RTL

    Télé Loisirs

  • The Crown est-elle fidèle à l'histoire de la famille royale ?

    Télé Loisirs

  • Qui est David Lafarge Pokémon ?

    Télé Loisirs

  • Vie de Miss, voyages et selfies… Best of Instagram d'Alicia Aylies

    Télé Loisirs

  • Coiffure, art et effeuillage : la drôle de vie de Priscilla Betti

    Télé Loisirs


  • Emmanuel Macron refuse de rechercher l'immunité collective contre le virus, il explique pourquoi
    Emmanuel Macron refuse de rechercher l'immunité collective contre le virus, il explique pourquoi


    Télé Loisirs


  • Déconfinement ou pas le 1er décembre ? Gabriel Attal se veut très prudent !
    Déconfinement ou pas le 1er décembre ? Gabriel Attal se veut très prudent !


    Télé Loisirs


  • Karima, ex-membre de la Fonky Family et voix féminine du tube Bad Boys de Marseille, est décédée
    Karima, ex-membre de la Fonky Family et voix féminine du tube Bad Boys de Marseille, est décédée


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

T. L. Comment vous êtes-vous construit en tant que père ?

T.B Mais j’ai eu très peur de l’être ! Je craignais la répétition… Ce qui est merveilleux, c’est que je suis devenu papa (il a trois enfants Lucas, Pauline, Clara, ndlr) et que je n’ai jamais levé la main sur eux. Dieu merci.

Source: Lire L’Article Complet