Tension entre Edouard Philippe et Thomas Sotto : « J’ai pas envie de répondre »

Alors que son ouvrage Impressions et lignes claires, co-écrit avec Gilles Boyer et sorti le 7 avril, rencontre un franc succès, Edouard Philippe était l’invité de RTL soir, ce 28 avril. Pas ravi d’un quiz proposé par Thomas Sotto, l’ancien Premier ministre n’a pas manqué de lui faire savoir.

A propos de


  1. Édouard Philippe


  2. Thomas Sotto

Son livre Impressions et lignes claires s’est déjà écoulé à près de 12 205 exemplaires. Un démarrage sur les chapeaux de roues pour Edouard Philippe de retour sur le devant de la scène médiatique depuis quelques semaines. Invité sur les plateaux, il a été interrogé sur son expérience à Matignon, sa vie de maire du Havre mais aussi naturellement sur son avenir politique. Dans RTL Soir, ce mercredi 28 avril, avec son acolyte Gilles Boyer, l’ancien Premier ministre n’a pas aimé le quiz proposé par Thomas Sotto, intitulé “Qui vote pour qui” ? Léger moment de tension entre Edouard Philippe et le journaliste.

Dès la première question de ce jeu, qui était un choix “Macron face à Xavier Bertrand”, Edouard Philippe a botté en touche. “Attendez, là, vous voyez on tombe dans un travers, a-t-il expliqué. C’est curieux parce que jusqu’à présent, on a traité les sujets par le haut.” Ce à quoi Thomas Sotto a alors répondu : “C’est facile pour pas répondre à une question.” Mais le maire du Havre ne semblait vraiment pas prendre le sujet à la légère. Il a donc enfoncé le clou : “Non, moi j’assume le fait que j’ai pas envie de répondre à des questions quand je pense qu’elles ne traitent pas les sujets comme il faut les traiter.”

“Ce n’est pas une critique que je vous fais”

Pour éviter un trop gros malaise, Edouard Philippe a néanmoins tenu à adoucir ses propos. “Ce n’est pas une critique que je vous fais, vous savez l’estime que je vous porte”, a ajouté l’ancien locataire de Matignon. Le journaliste de RTL a alors reformulé sa question en lui demandant ses différences avec Xavier Bertrand. “Je le connais depuis longtemps. […] On a eu des combats communs. On a une certaine estime”, a-répondu Edouard Philippe, visiblement plus satisfait de la forme de l’interrogation. Pas fan des quiz, donc.

Crédits photos : Capture d’écran / RTL

Autour de

Source: Lire L’Article Complet