Sueurs froides pour Ivanka Trump : ce qui lui pend au bout du nez

Quelques jours après la perquisition du domicile de Rudy Giuliani, c’est au tour d’Ivanka Trump d’être impliquée dans une enquête criminelle.

A propos de


  1. Ivanka Trump


  2. Jared Kushner

En 2019, Rudy Giuliani, l’avocat de Donald Trump, comptait sur l’Ukraine pour trouver des informations compromettantes afin de nuire à l’élection de Joe Biden, alors favori des sondages dans la course à la présidentielle de 2020. Une stratégie politique illégale qui a suscité l’interêt de la justice américaine. Cette dernière a d’ailleurs procédé à la perquisition de son domicile mercredi dernier. Et seulement quelques jours après les faits, c’est au tour d’Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, de se voir impliquée dans l’affaire. Cette dernière a vu les forces de l’ordre débarquer à l’improviste chez elle pour saisir des ordinateurs et des fichiers pouvant aider à l’avancée de l’enquête.

Selon certains membres du clan Donald Trump, cette perquisition visant l’épouse de Jared Kushner est une “démonstration de force” afin de “montrer que des sanctions peuvent être mises en place” comme évoqué par News.com. “Je ne comprends pas pourquoi on pense qu’il est utile d’envoyer sept agents du FBI pour aller chercher un téléphone et un ordinateur portable, indique une source. Pourtant, le New York Times a expliqué que “pour obtenir un mandat de perquisition, les enquêteurs doivent persuader un juge qu’ils ont des raisons suffisantes de croire qu’un crime a été commis et que la fouille révélerait des preuves du crime. Ivanka Trump aurait-elle participé à ce crime ? Si tel est le cas, la jeune femme pourrait risquer la prison. Son époux Jared Kushner n’est donc pas le seul à avoir de sérieux ennuis.

Jared Kushner dans la tourmente

Tout comme sa bien-aimée Ivanka Trump, Jared Kushner a lui aussi des soucis avec la justice. Jeudi 29 avril dernier, l’homme de 40 ans se retrouvait au coeur d’une décision rendue publique par une juge du Maryland. Cette dernière accuse le père de famille d’avoir recouvert des dettes sans permis requis et facturé à des locataires des frais inappropriés imposés par le biais de l’une de ses sociétés.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet