Rose : "Descente aux enfers, Cocaïne, Alcool et Nourriture"

Rose a connu la gloire mais aussi les excès, graves, destructeurs. Sur le plateau de "Ça Commence Aujourd’hui", la chanteuse s’est confiée sur ses peurs, ses addictions et a révélé comment son fils lui avait sauvé la vie.

A post shared by Ça commence aujourd’hui (@cacommenceauj)

Cocktail dangereux

Après la sortie de son premier album aux mélodies folk, Rose a eu le besoin de se sentir aimée par ses proches, son public mais aussi ses collègues de l’industrie musicale : “Je sentais que les gens du ‘rock’, mes amis en fait, se disaient, ‘Avec tout ce que nous on fait on n’y arrive pas, alors qu’elle y arrive…’. A partir de là, je me suis dit, ‘Il faut que je me trouve une autre place, il faut que je montre que je suis rock’n’roll’ (…). J’ai commencé à être la nana qui ne veut plus jamais rentrer en fait“.

Afin de se sentir plus légitime et de ne pas être “remplacée”, Rose a alors sombré dans de dangereuses addictions, à savoir la cocaïne et l’alcool. “La cocaïne m’est apparue comme un remède miracle, c’était génial. On ne vomit plus, on n’a plus faim, parce qu’évidemment, il y avait un problème avec la nourriture aussi, présent dès le début (…). On est surpuissant”, a poursuivi l’artiste face à Faustine Bollaert.

  • Les secrets beauté de Rose

    La chanteuse à la voix rocailleuse qui nous a envoutés avec lestitres "La liste" ou encore "Ciao bella" nous a confié ses secrets de beauté.

Un rythme de vie effréné qui l’a poussée à augmenter toujours plus sa consommation de substances illicites… Puis à subir l’épuisement total.

Quand on veut être partout on est un peu nulle part, et surtout on s’épuise. Et pour être partout, il y a des drogues qui aident précisément à tenir le coup”, a-t-elle révélé.

Comment elle a remonté la pente

Devenue maman d’un petit garçon en 2011, Rose a mis de longues années à sortir la tête de l’eau. 

J’ai essayé d’être la maman la plus drôle et la plus chouette possible malgré tout ça, et j’avoue que la drogue m’a aidée parfois, parce que je n’avais plus la force de rien“, a expliqué l’interprète de Saisons, qui a affirmé que plusieurs fois, elle avait été incapable de faire cuire des pâtes à son fils.

Entre hospitalisations et traitements médicamenteux, celle qui était dans “la destruction de tout” a finalement eu la force de s’en sortir grâce à son garçon. 

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Quand on sent la vie en soi, alors qu’on s’est senti si proche de la mort, on ne veut plus jamais la lâcher, alors on fait tout pour”, a-t-elle conclu.

Un beau message d’espoir…

Source: Lire L’Article Complet