Quand Emmanuel Macron envoie sur les roses un haut gradé : on ne défie pas son autorité !

Emmanuel Macron n’aime pas que l’on défie son autorité. Il y a quelques semaines, le général Benoît Ferrand, en charge de la sécurité du président, en a fait les frais, révèlent nos confrères du Point ce jeudi 3 septembre.

On ne badine pas avec les ordres ! S’il y a bien une chose qu’Emmanuel Macron ne supporte pas, c’est que l’on ne suive pas ses recommandations. Le général Benoît Ferrand, patron de la sécurité de l’Élysée et en charge de protéger le président de la République, le sait. Et pourtant, il a récemment tenté de contourner les ordres du chef d’Etat. Une attitude que n’a, semble-t-il, pas du tout appréciée le principal intéressé, révèle Le Point ce jeudi 3 septembre.

Juste avant son départ à Brégançon, Emmanuel Macron avait donné pour instruction au haut gradé de “garder la maison“. Une consigne que le général Benoît Ferrand a bravée en se rendant dans le lieu de villégiature des présidents français. Mais, à peine arrivé aux portes du fort, il lui a été demandé de rentrer immédiatement à Paris, notent nos confrères.

Jupiter n’est jamais bien loin

Emmanuel Macron, vexé de pas avoir été écouté par le général, n’hésitera pas à l’envoyer sur les roses. Le président, connu pour n’en faire qu’à sa tête, n’a pas souhaité répondre aux sollicitations du quotidien qui assure que cet aller-retour de moins d’une journée a coûté la coquette somme de 1 000 euros. Si d’aucuns pensaient que Jupiter était redescendu sur terre, ces révélations risquent bien d’écorner un peu plus encore l’image de président “arrogant” et intransigeant qui lui colle à la peau. Reste à savoir s’il parviendra, comme il l’a maintes fois répété ces dernières semaines, à se réinventer avant la fin de son quinquennat.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet