Pépita, furieuse, sort du silence : "J’en pleurais de rage"

Pépita n’a "pas dormi pendant deux jours" après la diffusion des séquences de "Pyramide" qui ont choqué la Toile. Et l’ancienne animatrice est très en colère…, mais pas du tout pour les raisons que l’on pourrait imaginer !

“On ne touche pas à mon Patou”

Lorsque le chroniqueur Nicolas Pernikoff, qui avait eu Patrice Laffont au téléphone, a révélé que l’ex-présentateur de Fort Boyard avait reçu des messages insultants sur les réseaux sociaux, Pépita s’est insurgée de plus belle: “S’ils avaient vu la totalité des images, ils auraient vu. Ils ont fait passer Patrice Laffont pour un monstre ! On ne touche pas à mon Patou et on ne touche pas à Pyramide ! C’est moi qu’ils ont salie“.

L’ancienne animatrice, désormais loin des plateaux télé et reconvertie dans l’évènementiel, a également exprimé la colère qu’elle a ressentie en voyant ces images, auprès du Parisien: “J’en tremblais. J’en pleurais de rage. Ils parlaient du non-respect des femmes. Mais en choisissant ces images, ils se sont complètement trompés de cible. C’est un montage de petites séquences. Et il est très bien fait, si on veut jouer sur le sexisme et le racisme, mais la réalité n’était pas du tout celle-là“.

Pépita, comparée à un chimpanzé ? Elle explique

Très en colère contre l’équipe de Canap 95, elle les accuse d’avoir cherché à “faire le buzz“. “Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail… On va où là ? Qui sont-ils pour parler à ma place ? Il n’y a que moi qui puisse dire si j’ai subi ou pas quelque chose“, s’est-elle offusquée, dans le quotidien local.

Quant à la séquence où elle est comparée à un chimpanzé par Néfertiti, la voix-off de Pyramide, Pépita a expliqué: “On en avait plaisanté avant de prendre l’antenne avec Néfertiti, comme on avait l’habitude de le faire. C’est même moi qui, en coulisses, avais dit ‘On dirait moi !’. On a décidé de la faire en plateau, c’est tout“.

“Il n’y avait aucun sous-entendu”

Si elle comprend l’indignation du public face à des images qui semblaient véhiculer le racisme, l’ancienne compère de Marie-Ange Nardi assure que l’équipe de Pyramide ne lui a jamais manqué de respect: “Il suffit de regarder la séquence dans son intégralité pour comprendre qu’elle n’était pas du tout raciste. On en riait entre nous, de bon cœur. Il n’y avait aucun malentendu ni sous-entendu“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Et d’ajouter: “Si quelqu’un m’avait réellement manqué de respect, je lui serais directement rentrée dedans. Jamais je n’aurais accepté un tel comportement“.

Source: Lire L’Article Complet