Plus belle la vie : une actrice remplacée… Mais pas complètement

Coup dur au Mistral. Identifiée comme cas contact au Covid-19, l’une des comédiennes de Plus belle la vie a dû abandonner le tournage du feuilleton de France 3. Prise de cours, la production a alors eu une idée originale pour la remplacer… sans la remplacer.

The show must go on. Le 20 octobre dernier, la comédienne Malika Alaoui a annoncé une mauvaise nouvelle aux fans de Plus belle la vie. Identifiée comme cas contact au coronavirus, l’interprète du personnage de Mila a été obligée de se “retirer des plateaux de tournage” du feuilleton quotidien de France 3. “En mon absence je passe le relai à Laura Farrugia qui reprendra le rôle de Mila en attendant que tous les doutes de suspicion de la Covid-19 soient dissipés” a ensuite précisé l’actrice. Malika Alaoui a donc dû être remplacée par une autre comédienne… sauf qu’en réalité, elle ne l’a pas complètement été.

Dans son édition de ce 15 novembre, Le Journal du Dimanche révèle qu’une technique assez révolutionnaire a en fait été utilisée pour pallier l’absence de sa comédienne. La production de Plus belle la vie a eu recours au deepfake (que l’on peut traduire par “faux extrême”) pour faire apparaître Malika Alaoui dans des scènes qu’elle n’a pas tournées. Cette technique de trucage numérique, déjà utilisée dans l’émission C’est Canteloup sur TF1, permet en effet de changer les visages sur une vidéo. Il s’agit en somme d’une sorte de photomontage en version vidéo.

Un trucage bluffant

Malika Alaoui avait déjà enregistré des séquences pour trois épisodes avant d’être obligée d’abandonner le tournage. Or son indisponibilité soudaine n’a pas laissé aux équipes de Plus belle la vie le temps de se retourner. “La production est très planifiée, et c’est la première fois que nous sommes bloqués à ce point. Il était impossible de reporter ou de réécrire ses scènes” a ainsi expliqué un membre de la société Newen, qui produit le feuilleton. Il a donc fallu trouver une solution originale, alors que le tournage du feuilleton a déjà été complètement bouleversé par le coronavirus. Remplacer la comédienne, sans vraiment la remplacer.

Pour les trois épisodes posant problème, à découvrir sur France 3 à partir de mardi 17 novembre, Laura Farrugia a bien repris le rôle de Mila et tourné elle-même les scènes manquantes. Mais, à l’écran, ce sera le visage de Malika Alaoui qui apparaîtra. Grâce à la technique du deepfake, il a été “greffé” numériquement sur le corps de sa remplaçante. La production de Plus belle la vie a fait appel au youtubeur French Faker, déjà responsable des métamorphoses de C’est Canteloup. Puis, afin de parfaire l’illusion, Malika Alaoui a enregistré les dialogues pour que ce soit également sa voix qu’on entende. Les téléspectateurs pourront en revanche découvrir le vrai visage de Laura Farrugia dans els épisodes diffusés à partir du 26 novembre.

https://www.instagram.com/p/CGk51jfBMKL/

A post shared by Malika Alaoui (@kikalaoui)

Crédits photos : Jean-Louis PARIS – FTV – TELFRANCE Laurent KERUSORE

Source: Lire L’Article Complet