Patrick Poivre d’Arvor : cette autre histoire passionnelle qui s’est terminée au tribunal

Patrick Poivre d’Arvor est visé par une plainte pour viols déposée par Florence Porcel. Dans un article du Parisien, paru ce vendredi 19 février, d’autres femmes qui ont croisé la route du journaliste ont témoigné. Parmi elles, Agathe Borne, avec qui PPDA a vécu une histoire passionnelle qui s’est terminée devant les tribunaux.

A propos de

  1. Patrick Poivre d’Arvor

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le milieu médiatique. Dans le sillage des affaires Olivier Duhamel, Gérard Louvin ou plus récemment Richard Berry, Patrick Poivre d’Arvor a lui aussi été visé par un troublant témoignage. Ce jeudi 18 février, Le Parisien a révélé qu’une enquête pour “viols” a été ouverte contre l’ancien présentateur du JT de TF1, après la plainte de Florence Porcel. Si le journaliste de 73 ans entend contre-attaquer en déposant à son tour une plainte pour dénonciation calomnieuse, les langues ont continué à se délier à son sujet. Moins de 24 heures après cette révélation, nos confrères ont publié une enquête recensant plusieurs témoignages déroutants d’anciennes collègues de l’ex-star de l’info de TF1, qui reste présumé innocent tant que la justice ne s’est pas prononcée, Parmi elles, Agathe Borne, avec qui le journaliste a entretenu une liaison entre 2007 et 2008. Une relation qui s’est terminée devant les tribunaux…

Pour rappel, Patrick Poivre d’Arvor a rencontré la chroniqueuse lors d’un tournoi de Roland Garros. Il lui a ensuite offert un poste dans son émission Vol de Nuit, diffusée sur la première chaîne, devenant ainsi une sorte de Pygmalion pour la jeune femme. Rapidement, leur relation s’est dégradée. Comme l’a rappelé Femme Actuelle, l’intéressée aurait porté plainte contre PPDA, pouratteinte à la vie privée“, après que celui-ci ait livré les détails les plus intimes de leur relation dans son livre Fragments d’une femme perdue, paru chez Grasset, en 2009. Agathe Borne s’était dit “submergée par la honte” suite à la parution de cet ouvrage. Dans le cadre de cette affaire, ‘l’ex de Claire Chazal a été condamné à verser 33.000 euros d’amende, “pour avoir porté atteinte à ses droits d’auteur à sa sa vie privée”, a souligné Le Parisien dans un nouvel article paru ce vendredi 19 février.

Agathe Borne avait déjà porté plainte pour “harcèlement” par le passé

En 2011, au moment du procès, Agathe Borne était revenue sur cette relation passionnelle, qui s’est terminée par une dispute au vu et au su de tous, “paparazzée par le magazine Entrevue”, comme l’ont rappelé nos confrères. Dans le passé, la chroniqueuse avait déjà porté plainte pour harcèlement contre celui qui fut son compagnon pendant un an : “Il me persécutait au téléphone, m’espionnait, me disait qu’il pouvait avoir les fiches RG de tel ou tel ami que je voyais”, avait déclaré l’ex-compagne de PPDA, qui dressait alors le portrait d’un homme influent, mais aussi très jaloux. Et d’ajouter qu’elle avait retrouvé des passages de ses carnets personnels dans le livre de Patrick Poivre d’Arvor : “Il m’avait volé pas mal de carnets, de journaux intimes. Cela m’a fait un choc, quand j’en ai revu des passages entiers dans son livre”, avait-elle raconté à L’Obs à l’époque, évoquant “une vengeance” de la part du journaliste.

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet