Patrick Poivre d’Arvor accusé d’avoir violé une mineure : un nouveau témoignage

Le nom de Patrick Poivre d’Arvor a été cité dans une nouvelle affaire. Ce vendredi 23 juillet, nos confrères de 20 Minutes ont relayé le témoignage d’une femme, mineure au moment des faits, qui a raconté avoir été forcée par le célèbre journaliste à un rapport sexuel.

De nouveaux éléments qui font froid dans le dos. Après quatre mois d’investigation, huit plaintes et les témoignages de 23 femmes, l’enquête pour viols visant Patrick Poivre d’Arvor a été classée sans suite, en juin dernier, en raison de “prescription” et pour “insuffisance de preuves”. Ce vendredi 23 juillet, 20 Minutes a relayé le témoignage d’une autre femme de 49 ans, mineure au moment des faits, qui a raconté avoir été contrainte à un rapport sexuel par l’ancien journaliste star de TF1. L’intéressée, rebaptisée Caroline par nos confrères, a croisé la route de PPDA, à l’âge de 16 ans, en 1988. Une rencontre qu’elle n’a jamais oubliée.

À l’époque, celle qui est décrite comme une “passionnée de théâtre et d’écriture” est passée par l’intermédiaire de Patrick Poivre d’Arvor pour rencontrer un certain Francis Huster dont elle est fan. Elle a donc été invitée par l’ex-présentateur du 20 heures de TF1 à participer à son émission de télévision : À la folie. À la fin du programme, Patrick Poivre d’Arvor a signé quelques autographes et dédicaces, puis a invité la jeune femme à “le suivre dans ses loges.” Un instant immortalisé par une photo, que 20 Minutes a diffusé sur son site, sur laquelle Caroline, vêtue d’un sweat, se tient au côté du journaliste en costume. En plus de cette photo, la jeune femme a gardé comme souvenir un autographe : “Pour ***, en hommage amical”, a écrit l’ex de Claire Chazal.

Mais une fois qu’elle a pénétré dans sa loge, l’horreur s’est produit, selon ses dires. “Il me fait entrer, et il ferme la porte à clef. Il ne me saute pas dessus tout de suite. Il me pose quelques questions. Il devient pressant. Il se rapproche. Il tente de m’embrasser à plusieurs reprises. J’essaye un peu de le repousser, mais je suis tétanisée. J’ai des images qui me reviennent. Je me revois par terre. Je le vois devant moi”, a-t-elle raconté, selon des propos relayés par nos confrères. Et le pire est à venir : “Il savait que j’étais vierge. Quand il m’a pénétrée, l’hymen n’était plus là. Il me dit : “ah mais vous n’êtes plus vierge”, d’un air déçu”, s’est souvenue Caroline, dans un récit glaçant. Un lourd secret que la jeune femme, comme d’autres, a longtemps gardé pour elle. Honteuse, elle n’a pas porté plainte et ne l’a pas dit à ses parents.

La réponse de l’avocate de Patrick Poivre d’Arvor

Si Patrick Poivre d’Arvor, qui a toujours nié les accusations le concernant, reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de l’affaire, nos confrères ont tout de même tenté d’avoir un mot de son avocate suite à ce nouveau témoignage accablant. Si elle n’a pas voulu en prendre connaissance, Me Jacqueline Laffont a accepté de s’exprimer à ce sujet : “Je crois que plus personne ne peut ignorer la position constante de Patrick Poivre d’Arvor à l’égard des accusations portées contre lui, ni l’issue judiciaire de la procédure engagée à son encontre. Je n’ai donc rien à ajouter à cela, a fortiori dans la mesure où j’ai malheureusement constaté dans cette affaire le peu de cas réservé par vos confrères tant aux quelques réponses que nous leur avions apportées qu’aux éléments de preuve que nous avions produits et que nous continuerons à produire“, a-t-elle commenté.

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet