Olivier Véran perd le contrôle à l’Assemblée : son énorme coup de colère

Mardi 3 novembre 2020, Olivier Véran a perdu son sang-froid devant l’Assemblée nationale, alors que les députés venaient de voter pour une limitation de la durée de l’état d’urgence sanitaire.

  • Olivier Véran

Olivier Véran a perdu son calme devant l’Assemblée nationale. Mardi 3 novembre 2020, les députés ont voté la fin de l’état d’urgence sanitaire, non pas jusqu’à mi-février 2021 comme le réclamait le gouvernement, mais jusqu’au lundi 14 décembre 2020. En visite à l’hôpital de Corbeil-Essonnes dans l’après-midi, le ministre de la Santé a laissé éclater sa colère à son arrivée dans l’hémicycle. “J’ai rencontré des soignants qui étaient déjà présents pour la première vague, qui ont absolument tout donné au printemps dernier et qui étaient fiers d’avoir sauvé grand nombre de vies. […] Pendant près de dix minutes, les soignants nous ont expliqué qu’il fallait une spécialisation pour être capable de retourner un malade du ventre sur le dos lorsqu’il est intubé. […] Ces soignants nous ont aussi raconté la venue des étudiants en renfort et leur capacité à faire face malgré la fatigue et la détresse qui est la leur en cette période, enchaînant jours et nuits“, a-t-il débuté.

Olivier Véran hurle sur ses détracteurs

Olivier Véran, qui na cessé d’alerter sur la situation sanitaire dès l’été, a également raconté être rentré dans deux chambres de réanimation. “Dans la première chambre, il y avait un jeune homme de 28 ans, dans le coma, intubé et ventilé. Il n’avait pas loin de dix pousse-seringue pour pouvoir à la fois l’alimenter et lui fournir les médicaments essentiels pour le maintenir en vie. Dans la deuxième chambre, il y avait un homme en surpoids âgé de 35 ans“, a-t-il poursuivi, avant d’être interrompu par les sifflements et les critiques de l’opposition. Le ministre de la Santé a alors perdu son sang-froid, hurlant dans le micro : “C’est ça la réalité, mesdames et messieurs les députes ! Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! C’est ça la réalité dans nos hôpitaux ! Vous êtes en train de débattre de sujets alors que nos soignants se battent pour sauver des vies.” Du jamais vu !

“C’est ça la réalité, si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici !”, assène @olivierveran en décrivant de jeunes patients actuellement en réanimation.
> Le face à face se durcit entre le gouvernement et Les Républicains#PLF2021 #DirectAN #PJLEUS pic.twitter.com/sUMIDr99F4

Source: Lire L’Article Complet