Nicolas Bedos, ce qu'il "doit" à Mélanie Laurent et Doria Tillier

Dans une interview accordée au magazine «Madame Figaro», Nicolas Bedos s’est confié sur les femmes qui l’ont influencé, glissant quelques confidences tendres sur Mélanie Laurent et Doria Tillier.

Alors que son très attendu film «OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire» devrait sortir cette année, Nicolas Bedos a accordé un nouvel entretien au magazine «Madame Figaro» qui a été publié ce 18 mars 2021. Une interview lors de laquelle le scénariste et réalisateur a évoqué ses projets, ses «controverses» (il avait divisé une partie de l’opinion publique il y a plusieurs mois avec ses propos anti-masque et anti-confinement) et, plus important encore, les relations qui composent sa vie.

On le sait, Nicolas Bedos a été pendant quelques années en couple avec Doria Tillier, sa «plus longue histoire d’amour» précise «Madame Figaro», qu’il avait dirigée dans son premier long métrage en tant que metteur en scène, «Monsieur et Madame Adelman». Questionné à ce sujet, Nicolas Bedos a confié que la comédienne l’avait vigoureusement poussé à l’écriture. «On dînait chez Flo, je pestais sur le cinéma français, en critiquant tous les scénarios qu’on lui proposait. Elle m’a dit : “Eh bien, fais-le, toi. Ecris-nous un truc !”», s’est-il remémoré.

“J’ai honte d’avoir aimé si fort un type qui est devenu ça”

Lors de cet entretien, Nicolas Bedos a aussi évoqué une anecdote impliquant Mélanie Laurent, laissant entendre – sans le confirmer directement – qu’ils avaient vécu une histoire d’amour. «Je dois mon plus grand succès de théâtre à Mélanie Laurent. Qui vint me chercher dans un état déplorable dans une boîte de nuit à la mode, et me dit : “J’ai honte d’avoir aimé si fort un type qui est devenu ça”», a-t-il dit. Un «électrochoc» qui l’a poussé à mettre en scène sa quatrième pièce de théâtre, «Promenade de santé», dans laquelle les deux s’étaient donné la réplique en 2010.

L’histoire ne dit pas combien de temps Nicolas Bedos et Mélanie Laurent se sont aimés. Mais en 2011, alors qu’elle avait été choisie pour être la maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes, l’actrice avait annoncé à la presse qu’elle s’en était remise à lui pour rédiger ses discours d’ouverture et de clôture. «On m’a mis la pression en me conseillant un ton intelligent, drôle et léger. J’ai tout de suite pensé à Nicolas Bedos. C’est l’une des personnes qui me connaît le mieux», avait-elle dit à l’époque lors d’une conférence de presse organisée un mois avant le lancement de l’événement.


Source: Lire L’Article Complet