Nagui et Mélanie Page : les secrets de leur couple qui dure

COUPLE – Femme de l’animateur préféré des Français et mère de trois de ses enfants, la comédienne Mélanie Page ne quitte jamais d’une semelle Nagui, surtout pour le meilleur. Elle est à ses côtés depuis vingt ans et l’a épaulé quand il était au fond du trou.

Elle n’estjamais loin, dans les coulisses, sur le plateau, avec un mot gentil pour chacun. Souvent, Nagui, grand patron devant et derrière les caméras, est cerné par les sollicitations des uns et des autres. Lorsque son mari a besoin de souffler, Mélanie fait parfois office de filtre. Toujours en douceur.

Les enregistrements terminés, l’animateur s’autorise de temps à autre une bière bien fraîche, vient picorer au buffet bio et végétarien installé dans les loges. A cinquante-huit ans, il affiche une ligne de jeune homme, tel un marathonien des médias, l’œil rivé au chronomètre et qui repousserait, sans cesse, la ligne d’arrivée. Enfin il se détend, autant à l’aise avec les artistes prestigieux qu’il reçoit sur France 2 dans Taratata qu’avec les candidats du jeu N’oubliez pas les paroles ! ou les chroniqueurs de sa quotidienne La bande originale, sur France Inter. Il a été sacré cette année “animateur préféré des Français”, encore une fois.

Non, sa femme Mélanie Page n’est jamais très loin. Ça fait vingt ans que ça dure, au boulot comme dans les tribunes et les vestiaires des stades lorsqu’il va applaudir le PSG ou l’équipe de France de Football. A la ville comme à la scène, elle est sa femme, elle est son pote.

Lorsque Mélanie fait la connaissance de Nagui en 2000, il est à ramasser à la petite cuillère

A la télévision, il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne. Lors de leur rencontre au tournant du siècle, Nagui était beaucoup moins sollicité, quasiment à ramasser à la petite cuillère. Chouchou des téléspectateurs régulièrement couvert de 7 d’or, il se brûle peu à peu les ailes sur TF1 au mitan des années quatre-vingt-dix, perdant définitivement de sa superbe en tentant l’aventure le temps d’une saison à Nulle part ailleurs sur Canal+, l’alors Graal du petit écran. Du jour au lendemain, plus un coup de fil. Le mauvais élève Nagui est mis sur la touche, exclu du cercle des animateurs populaires, dénigré par les branchés de la chaîne cryptée. Désormais persona non grata, il paye au prix fort ce péché par ambition.

Une époque pas vraiment formidable, jusqu’à Mélanie. Séparé de l’animatrice Marine Vignes, la mère de sa fille Nina, il organise parfois des soirées chez lui sur les hauteurs de Montmartre, à Paris. Lors de l’une d’elles en 2000, il remarque cette grande blonde élancée venue par hasard, juste pour accompagner une copine. Il lui fait la cour. Elle résiste longtemps, se méfie par principe de ces gars de la télé qui se pensent irrésistibles. « Je ne voulais pas que ce soit facile ! », expliquera-t-elle par la suite Mélanie Page dans les pages de Paris Match.

Nagui est de nature opiniâtre, met autant d’énergie à la conquérir qu’il en dépensera à se refaire la cerise professionnellement. Mélanie observe, puis succombe. Fille d’un journaliste sportif anglais et d’une écrivaine australienne installés à Paris, la jeune femme, alors âgée de vingt-cinq ans, admire sa niaque de relégué en passe de remonter en première division.

Elle aime sa niaque, il est tout aussi admiratif de son parcours de self-made woman

La « remontada » se fera ensemble, marche après marche, et main dans la main. Tandis qu’il fête ses quarante ans en frappant aux portes et en accumulant les tentatives de retour avortées, elle se fait remarquer en 2001 dans la série Sous le soleil, joue au théâtre le Huis-Clos de Jean-Paul Sartre sous la direction de Robert Hossein, apparaît au générique de quelques films comme La bande du drugstore de François Armanet ou Les Parisiens de Claude Lelouch. « La danse a été ma vocation première, a-t-elle raconté toujours dans Paris Match. A seize ans, j’ai compris que j’adorais surtout être sur scène et je me suis dirigée vers le théâtre. J’ai pris des cours, passé des castings, tourné des pubs. J’ai travaillé très tôt. A dix-neuf ans, j’étais indépendante. » Ce n’est pas pour déplaire à Nagui, un authentique self-made-man de l’audiovisuel passé à ses débuts par les radios pirates et l’animation de soirées en discothèques.

Les années passent, il s’est remis au sport « pour lui plaire ». Leur première fille Roxanne voit le jour en 2004, tandis que la carrière de Nagui retrouve des couleurs avec la présentation du jeu Intervilles, qu’il va d’ailleurs ressusciter sur France 2, en 2020. Désormais une famille, le couple a pris de la hauteur en déménageant encore plus haut sur la butte Montmartre dans un nid d’aigle à la vue imprenable sur Paris, cernée de hauts murs. Cachés et heureux, à la fois.

Parents de trois enfants, ils officialisent leur relation par un mariage avant la naissance du petit dernier

Son mordant finit par payer. Taratata est de retour, il excelle dans l’animation de jeux comme Tout le monde veut prendre sa place et N’oubliez pas les paroles! Annabel naît en 2008, puis Adrien en 2012. Deux ans auparavant, Nagui et Mélanie se sont mariés en Égypte, le pays où il est né.

A la tête d’une entreprise générant des millions d’euros, ce lève-tôt travaille toujours autant, tout en sachant qu’il peut se reposer sur Mélanie. Aveux : « Elle est d’une rigueur inimaginable. Sur les horaires et l’organisation de la vie familiale, par exemple, alors que je suis plutôt laxiste ! » L’été dernier, ils sont partis se dorer la pilule avec les enfants dans leur maison de Saint-Tropez avec des copains comme le docteur de la télé Michel Cymès, la journaliste Leïla Kaddour-Boudadi, Didier Deschamps et sa femme Claude, au moins autant amie avec Mélanie que Nagui l’est avec Didier. Le couple reçoit aussi dans leur propriété des enfants qui ne peuvent pas partir en vacances, avec le Secours Catholique. La joyeuse bande se retrouve régulièrement au stade, encore et toujours. Et, pour les grandes occasions, Mélanie n’hésite pas à enfiler un maillot de leur équipe favorite. Bref, entre eux, ça ressemble à l’accord parfait.

Cet article a été initialement publié dans le magazine Gala n° 1385, en kiosque le 26 décembre 2019.

Source: Lire L’Article Complet