Nadia Farès traitée de « folle » : ce choix de carrière décrié

Absente des écrans pendant plus de dix ans, Nadia Farès, à l’affiche de l’adaptation française de “Luther”, a expliqué ce choix singulier dans une interview à Télé 7 Jours.

A propos de


  1. Nadia Farès

En 2016, elle a fait son grand retour sur les écrans dans la série Marseille (Netflix). Elle y incarnait le rôle sulfureux de Vanessa d’Abrantes face à Gérard Depardieu et Benoît Magimel. Avant cette apparition remarquée, Nadia Farès avait interrompu sa carrière de comédienne pendant plusieurs années. Un choix dont elle s’explique dans Télé 7 Jours. J’ai fait beaucoup de cinéma, puis j’ai tout arrêté, pendant quatorze ans, pour devenir mère, à fond. A l’époque, certaines personnes me disaient que j’étais folle et que je devrais continuer”, confie-t-elle.

Mariée au producteur américain Steve Chasman, Nadia Farès a préféré s’occuper de ses deux filles, Shanna Leelee et Cécilia Marti. Je voulais que le rôle principal de ma vie soit celui d’une maman qui ne rate ni les histoires du soir, ni les petits déjeuners du matin”, poursuit-elle. Désormais âgées de 17 et 15 ans, les deux filles de Nadia Farès ont bien grandi. L’occasion pour leur mère de retrouver les plateaux de tournage. “Je suis très heureuse de revenir et je constate que beaucoup de choses ont changé !”, observe-t-elle auprès de nos confrères.

Un retour remarqué sur le petit écran

L’actrice a multiplié les apparitions à l’écran dont la dernière, dans l’adaptation française de la série Luther, où elle incarne le rôle de Rose. Partition que les téléspectateurs de TF1 pourront à nouveau découvrir dans de nouveaux épisodes, diffusés ce 3 juin. “J’ai (…) voulu relever le défi de participer à l’adaptation d’une série anglaise. Dans ce métier, c’est excitant de prendre des risques, explique la comédienne dans Télé 7 Jours, qui ne regrette décidément pas sa carrière “assez atypique”.

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet