Mort d’Eric Carle, père de La chenille qui fait des trous, à l’âge de 91 ans

Eric Carle, l’auteur-illustrateur américain de littérature de jeunesse, est décédé à l’âge de 91 ans. Le dessinateur s’est éteint ce dimanche 23 mai, vient d’annoncer son entourage. Il s’était rendu célèbre notamment grâce à son livre La chenille qui fait des trous, qui a bercé la jeunesse de millions d’enfants de par le monde.

“Une pomme, deux poires, trois prunes…” L’auteur et illustrateur américain Eric Carle, qui a bercé des générations d’enfants avec son livre imagé La chenille qui fait des trous, est mort à 91 ans, a annoncé son entourage ce mercredi 26 mai. “C’est le coeur très lourd que nous vous annonçons qu’Eric Carle, auteur et dessinateur de La chenille qui fait des trous et de nombreux autres grands classiques, est décédé dimanche 23 mai, à l’âge de 91 ans”, a annoncé son équipe sur les réseaux sociaux. Né dans l’Etat de New York, en 1929 de parents allemands, Eric Carle a grandi en Allemagne nazie, un monde qu’il qualifiait de “sans couleur”, à la radio américaine NPR. Diplômé d’une prestigieuse école d’arts à Stuttgart, son enfance reste marquée par la guerre.

Celui qui a toujours rêvé de revenir aux États-Unis, parvient enfin à regagner New York en 1952, avec “un beau portefeuille à la main et quarante dollars en poche”, peut-on lire sur son site internet. Il écrit ses premiers livres pour enfants au milieu des années 60, dont le très célèbre Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois.

Des ouvrages cultes

Parmi ses ouvrages les plus connus, La chenille qui fait des trous conte les aventures de ce petit insecte dont l’appétit ne cesse de croître. En l’espace d’une semaine, la chenille croque une pomme, deux poires, trois prunes, quatre fraises, cinq oranges, un gâteau au chocolat, du fromage… jusqu’à devenir un magnifique papillon multicolore. Le livre, publié en 1969, a été traduit en 66 langues, et vendu à plus de 50 millions d’exemplaires dans le monde. Interrogé sur les raisons pour lesquelles cet ouvrage était resté si populaire, Eric Carle confiait: “Je pense que c’est un livre d’espoir. Les enfants ont besoin d’espoir. Toi, petite chenille insignifiante, tu peux devenir un beau papillon et voler à travers le monde avec ton talent”.

Parmi les nombreux hommages rendus à l’illustrateur, Mia Farrow a exprimé sa tristesse et reconnaissance à l’auteur pour ses ouvrages. “Eric Carle est mort – mais il nous a laissé La chenille qui fait des trous, Ours brun, ours brun – des livres que j’ai lus à mes enfants et désormais à mes petits-enfants, a-t-elle tweeté.

Eric Carle has died- but he left us the unforgettable Hungry Caterpillar, Brown Bear, Brown Bear- books i read to my children and now my grandchildren. Loving thoughts with his family and very much gratitude for Mr Carle.♥️ https://t.co/McNZ6IxROa

From the Eric Carle Team: It is with heavy hearts that we share that Eric Carle, author & illustrator of The Very Hungry Caterpillar and many other beloved classics, passed away on 23rd at the age of 91.

Thank you for sharing your talent with generations of young readers. pic.twitter.com/wuMe4eqVXo

Source: Lire L’Article Complet