Mort de Nick Gordon : L’ex de Bobbi Kristina est décédé d’une overdose d’héroïne

Nick Gordon trouvait la mort le 1er janvier dernier à l’âge de 30 ans. “TMZ.com” révèle le 6 février 2020 que l’ex de Bobbi Kristina Brown – il était en partie responsable de sa mort – était décédé d’une overdose d’héroïne.

Le 1er janvier dernier, Nick Gordon trouvait la mort à l’âge de 30 ans au service des soins intensifs d’un hôpital de Floride. L’ancien petit ami de Bobbi Kristina Brown serait mort d’une overdose d’héroïne d’après un rapport d’autopsie et les analyses toxicologiques cité par TMZ.com le 6 février 2020. Les documents obtenus par nos confrères américains indiquent qu’il a été trouvé inconscient, en plein arrêt cardiaque.

Nick Gordon aurait ainsi été hospitalisé pendant sept heures avant de succomber à cette dose fatale d’héroïne. Dans son organisme, les médecins ont également retrouvé du Narcan, un médicament utilisé pour contrer les effets d’une overdose. Il est expliqué que le jeune homme avait “une sorte de fluide noir” qui sortait de la bouche lorsque quelqu’un a contacté les secours, disant qu’il ne parvenait pas à respirer. Cette substance noire vient confirmer la thèse d’une overdose. Il est fréquent qu’elle s’échappe de la bouche et du nez après une overdose d’opioïdes. TMZ.com précise que l’appel au 911 a été enregistré comme un cas de “détresse cardiaque et respiratoire” le soir du Nouvel An.

Le décès de Nick Gordon intervient trois ans après la mort suspecte de Bobbi Kristina Brown, fille de Whitney Houston. À 22 ans, en juillet 2015, elle avait été retrouvée inconsciente, après avoir consommé un “cocktail toxique” (morphine, cocaïne, marijuana et alcool), supposément administré par Nick, dans leur maison de ville de Georgie. Il lui avait ensuite plongé la tête dans une baignoire d’eau froide, ce qui lui avait causé des lésions cérébrales. Les médecins légistes n’avaient pas réussi à se prononcer sur le caractère accidentel ou intentionnel de la mort. En novembre 2016, un juge civil américain avait condamné Nick Gordon à 36 millions de dollars de dommages et intérêts aux gestionnaires de l’héritage de la jeune femme.

Source: Lire L’Article Complet