Mette-Marit et Haakon de Norvège : la victoire de l’amour

Mette-Marit fête ses 19 ans de mariage avec le prince Haakon. Si elle est aujourd’hui une princesse aimée des Norvégiens, elle ne faisait pas l’unanimité pour son passé tumultueux.

À quelques détails près, Mette-Marit de Norvège a connu le même destin que Cendrillon. Elle a rencontré son prince non pas au bal mais dans un concert de rock, et l’a épousé malgré son statut de roturière, mère célibataire d’un petit garçon. 19 ans après son mariage avec le prince Haakon le 25 août 2001, elle a conquis le cœur des Norvégiens. Non sans efforts.

Elle n’est pas la première roturière à faire son entrée au sein de la famille royale du pays nordique puisque l’actuel roi Harald V s’est lui-même battu pour épouser Sonja Haraldsen, mais son passé ne l’aide pas à être acceptée par ses compatriotes. Noctambule, elle a eu quatre ans plus tôt un petit Marius avec son ex-compagnon Morten Borg, dont la vie est entachée par des affaires de conduite en état d’ivresse, de violences et de détention de drogues.

Coup de foudre au festival

Fille de parents divorcés -une banquière et un journaliste alcoolique-, la rebelle “raveuse” se sépare de Morten Borg alors qu’elle est enceinte de cinq mois. Avant d’accoucher, elle participe à une émission de dating s’apparentant à Tournez Manèges, rapporte le site Histoires royales. Deux ans plus tard, en juillet 1999, Mette-Marit fait la rencontre qui changera sa vie. Au Quart Festival de Kristiansand, elle croise le regard du prince Haakon. C’est le coup de foudre. Ils se fiancent en décembre 2000. Les Norvégiens s’inquiètent en découvrant le passé de leur future reine consort mais le roi Harald V voit cette union d’un bon œil : il veut que son fils se marie par amour, comme lui.

Un mea culpa public

Vêtue d’une robe en tulle de soie, Mette-Marit dit oui à son nouveau destin dans la cathédrale d’Oslo le 25 août 2001, devant 800 invités. Son fils tient une place de choix. Gunnar Staalsett, l’évêque d’Oslo, célèbre “la victoire de l’amour“. Deux jours avant la cérémonie, la jeune femme alors âgée de 28 ans donne une conférence de presse. En larmes, elle s’excuse : “Nous avons dépassé les limites, et j’en suis vraiment désolée. Il était important pour moi de vivre au mépris de ce qui était acceptable.

Aujourd’hui mère de trois enfants, Mette-Marit, nommée représentante spéciale de l’Unaids (programme HIV/sida des Nations unies) en 2006, vit une vie “normale” avec le prince Haakon et fait l’unanimité. Et bénéficie toujours du soutien inconditionnel de son mari, qui l’épaule alors qu’elle souffre depuis 2018 d’une fibrose pulmonaire, maladie chronique.

Galerie: PHOTOS – Harry et William : ces instants de complicité qu’on ne reverra plus (Gala)


  • Jusqu’à -70% de réduction sur CDiscount


    Sponsorisé

    CDiscount


  • Vos séries préférées sont sur Prime Video: 30 jours gratuits


    Sponsorisé

    Prime Video


  • Ventilateurs, climatisations : équipez vous et profitez de promos !


    Sponsorisé

    CDiscount

Source: Lire L’Article Complet