Mélissa Theuriau dévoile le nom de l'invité qui a raté son passage dans l'émission "Au tableau"

Conviée dans 6 à la maison, mercredi 18 novembre, Mélissa Theuriau a dévoilé le nom de la personnalité qui a raté son passage devant les écoliers d’Au tableau, son émission sur C8.

  • Mélissa Theuriau

Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen ont voulu faire de 6 à la maison une émission bienveillante, prétexte à nous faire oublier la morosité ambiante. Neuf fois sur dix, ils y parviennent, laissant cohabiter des personnalités aux origines diverses sur leur plateau, qui se livrent sans détour. S’il peut arriver quelques couacs, les invités acceptent volontiers de passer au confessionnal et dévoilent quelques indiscrétions sur leur parcours. Conviés le mercredi 18 novembre, Thierry Beccaro et Mélissa Theuriau ont chacun joué le jeu. Si le premier, ancien animatrice du jeu Motus, s’est épanché sur son statut d’enfant battu, la seconde a été interrogée sur un sujet beaucoup plus léger, bien que toujours en rapport avec nos chères têtes blondes.

“Benoît Hamon était le moins à l’aise”

La compagne de Jamel Debbouze a en effet présenté l’émission Au tableau, sur C8, au cours de laquelle des écoliers malicieux interpellaient des VIP dans une salle de classe. L’occasion de moments savoureux en compagnie notamment de Kad Merad, Tony Parker ou encore de l’actuel président de la République Emmanuel Macron. De quoi nous éloigner des discours formatés des sportifs comme de la classe politique. Mais cette dernière a bien du mal à se plier à l’exercice, comme l’a expliqué la productrice de ce programme. Un de ces responsables s’est montré particulièrement fébrile lors de son oral. “Benoît Hamon était le moins à l’aise. Alors que c’est quelqu’un qui a des enfants jeunes où on s’est dit que ça allait être beaucoup plus facile pour lui et qui n’était pas à l’aise. Alors que c’est quelqu’un qui dans la vie l’est beaucoup plus”, a balancé la journaliste, qui lui a néanmoins trouvé des circonstances atténuantes : “C’est vrai que l’authenticité, la candeur, la naïveté et même la brutalité de questions cash qu’on s’interdirait nous adultes sont posées par des enfants et vous désarçonnent. C’est tout l’intérêt de cette émission. Elles sont plus acceptées parce qu’on peut pas envoyer bouler un enfant de 8 ans et en même temps il faut faire l’effort d’être compris d’eux. Donc c’est fini les tics de com’ et les éléments de langage.” Des excuses qui n’ont pas empêché ce prétendant au fauteuil présidentiel de redoubler…

A lire aussi : Vidéo – Au Tableau : Edouard Philippe raccroche au nez d’Emmanuel Macron devant les enfants

Source: Lire L’Article Complet