Meghan Markle traquée par un détective : rebondissement dans sa guerre contre la presse

Selon les informations de BBC News, le tabloïd britannique The Sun aurait engagé un détective privé pour déterrer des informations sur Meghan Markle, lorsqu’elle a rejoint la famille royale. L’homme en question a notamment avoué s’être procuré illégalement le numéro de sécurité sociale de la duchesse de Sussex…

A propos de

  1. Meghan Markle

La guerre entre les Sussex et les tabloïds britanniques n’est pas près de s’arrêter. Depuis que Meghan Markle a rejoint la Couronne, les époux de Sussex ont mis un point d’honneur à dénoncer les attaques dont elle faisait quotidiennement l’objet. En février dernier, Meghan Markle a même remporté son bras de fer contre Associated Newspapers, maison-mère des tabloïds britanniques The Mail on Sunday et The Mail Online, traîné en justice pour avoir publié des extraits de la lettre privée qu’elle avait écrite pour son père. Selon les informations dévoilées par la BBC News, un autre tabloïd, The Sun, aurait poussé les limites beaucoup plus loin en engageant un détective privé pour obtenir des informations personnelles sur la duchesse de Sussex, au début de sa relation avec le prince Harry.

Daniel Hanks, également appelé Danno Hanks, a révélé avoir eu accès à son numéro de téléphone, ses différentes adresses, des informations sur les membres de sa famille et sur son ex-mari ainsi qu’un ancien petit-ami. Si The Sun affirme avoir demandé à Daniel Hanks d’agir de manière légale, le détective a pourtant tenu à préciser : “Ils auraient pu avoir accès eux-mêmes et de manière légale à toutes les informations que j’ai trouvé. Sauf pour le numéro de sécurité sociale. Quand vous avez cette information… c’est la clé du royaume“. Des révélations qui corroborent les propos des Sussex, en rupture totale avec la presse britannique depuis des mois.

“Des méthodes prédatrices”

Le détective a tenu à faire amende honorable, lui qui a vendu au tabloïd les informations qu’il s’était procurées pour la somme de 2.055 dollars. “Je m’excuse auprès de Meghan Markle et du prince Harry pour avoir visé leur famille, en particulier le père de Meghan, pour obtenir des informations pour The Sun. Je n’ai jamais voulu faire du mal à Meghan, et je n’aurais pas accepté la mission si je savais qu’elle causerait autant de problèmes“, a-t-il déclaré. Des révélations qui ont immédiatement fait réagir les Sussex, qui ont tranché, via leur porte-parole : “Le duc et la duchesse de Sussex estiment qu’il est important de prendre le temps de réfléchir, les médias et la société en générale, alors que ce nouveau rapport montre que les méthodes prédatrices du passé sont toujours au goût du jour, provoquant des dégâts irréversibles pour les familles et les relations“.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet