Malika Ménard révèle rupture avec Ycare, nouvel amour… et terrible trauma

Malika Ménard se livre à cœur ouvert. Après avoir annoncé sa séparation d’avec le chanteur Ycare, Miss France 2010 a raconté le départ de son père, son agression sexuelle survenue à 5 ans et ses difficultés de reine de beauté…

Une photo avec le sourire pour faire plaisir a papou Gillou ( @gilles.menard572 )qui trouve que je fais toujours la tete sur mes posts. Et pour ceux qui me preferent serieuse, je vous laisse swip.

Une publication partagée par (@malikamenard14) le

Malika Ménard, Miss patience

Dans une bien moindre mesure, la reine de beauté conserve également un ressentiment envers sa préparation au concours Miss France. Avant de remporter la couronne tant désirée, la jeune femme a été particulièrement malmenée par la chorégraphe du concours.

 “Avec cette chorégraphe, j’ai su immédiatement que je serais sa tête de turc et qu’il fallait que je m’y fasse. D’après les sondages sur Internet, elle savait que j’avais du potentiel pour gagner mais, malgré cela, elle a été odieuse avec moi (…) J’ai beaucoup de patience avec ceux qui me mènent la vie dure‘, a-t-elle raconté dans Closer. Sa victoire aura été sa plus belle des revanches.

Vous connaissez mon amour des livres : ils sont mes compagnons de voyage dans les chemins lumineux tout comme dans les nuits les plus sombres… Ce soir je suis heureuse de partager avec vous cette jolie nouvelle : je viens dachever lecriture de mon premier livre pour @edamphora .Il sortira a la rentree prochaine. Jai hate de le partager avec vous, de vous en dire plus et jespere sincerement quil vous plaira

Une publication partagée par (@malikamenard14) le

Malika Ménard : l’absence de son père 

Endurcie par les épreuves de la vie depuis son plus jeune âge, Malika Ménard a également été confrontée à l’absence de son père. À 6 ans, celui-ci a quitté le foyer familial après le divorce. 

Ma mère a été tellement anéantie par son départ qu’elle n’avait plus les ressources suffisantes pour s’occuper de nous (…) Elle était présente matériellement mais j’étais une enfant très sensible et j’avais besoin de beaucoup d’écoute et d’amour“, s’est-elle souvenue, toujours auprès de Closer

Pendant des années, la petite fille n’a “pas ressenti le manque” puisqu’elle “n’avait aucun souvenir de lui”, mais une fois la tempête passée, elle a réapprit à le connaître. 

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Aujourd’hui, il est comme mon meilleur ami. Je sais qu’il m’aime. Il sait me valoriser et me complimenter (…) Ce n’est pas anodin si je me suis souvent dirigée vers des hommes plus âgés. J’avais besoin que l’on me prenne par la main et que m’on me montre le chemin“, a-t-elle conclu. Désormais, Malika Ménard trace son propre chemin

Source: Lire L’Article Complet