Léa Seydoux parle de son fils George : "Je ne le genre pas, il aura la liberté d'être qui il veut"

Interviewée par Madame Figaro, Léa Seydoux s’est confiée au sujet de son fils unique, qu’elle éduque en lui laissant toute la liberté dont il a besoin pour s’épanouir.

Léa Seydoux est l’une des actrices françaises les plus sollicitées par les cinéastes du monde entier. Celle qui sera, en avril 2021, à l’affiche du nouveau James Bond, intitulé Mourir peut attendre, est demandée de toutes parts. Si les spectateurs connaissent bien son visage, rares sont ceux qui la connaissent vraiment. Très discrète dans la vie, la comédienne de 35 ans est pourtant devenue la maman il y a presque trois ans d’un petit garçon.

Ce dernier est prénommé George et il est issu de son histoire d’amour avec le mannequin André Meyer. Le 12 novembre 2020, Léa Seydoux a accordé une interview à Madame Figaro. L’occasion de parler de son amour pour le mystère et le cinéma, ou de son avis concernant le mouvement “Me Too”. Auprès de nos confrères, la jolie blonde a également fait quelques rares confidences au sujet de son enfant. “Ça roule bien, merci”, commence-t-elle, avant de révéler que “ce n’est pas toujours facile d’être parent”. “On est l’objet adoré et détesté”. “Le lien est passionnel”, explique l’actrice, qui a l’ambition de laisser son bout de chou vivre sa vie comme il l’entend, tout en lui transmettant de vraies valeurs.

Une éducation très libre

“Je veux que mon fils soit respectueux, des femmes comme des hommes”, assure Léa Seydoux, qui “ne le genre pas”, pour lui permettre de s’épanouir par lui-même, sans la moindre pression. “Il aura la liberté d’être qui il veut, de s’habiller comme il veut, d’aimer qui il veut. Je souhaite qu’il acquiert le goût de la liberté”, conclut cette maman moderne et très soucieuse du bonheur de son enfant unique.

Article écrit en collaboration avec 6médias

Source: Lire L’Article Complet