Le rappeur Koba LaD condamné pour un accident de voiture après lequel il s'était enfui

Le jeune homme de 20 ans aurait perdu le contrôle de la Porsche qu’il conduisait dans le centre-ville de Marseille, percutant une autre voiture et blessant sa conductrice. Il aurait ensuite pris la fuite.

Le rappeur Koba LaD a été condamné vendredi à 3 mois de prison avec sursis et 140 heures de travaux d’intérêt général pour un accident de voiture à Marseille après lequel il avait pris la fuite, a-t-on appris auprès du parquet de Marseille.

Selon La Provence, qui avait révélé l’information, le jeune homme de 20 ans aurait perdu le contrôle de la Porsche qu’il conduisait dans le centre-ville le 20 novembre, percutant une autre voiture et blessant sa conductrice. Il aurait ensuite pris la fuite, avant de se présenter à la police trois jours plus tard.

Vidéo: «Justice pour Mawda!»: un policier belge jugé pour la mort par balle d’une fillette kurde de deux ans (Le Figaro)

  • «On a une semaine d'avance sur les ventes de sapin!»: le marché de Rungis très optimiste pour les fêtes

    Le Figaro

  • «Ne leur faisons pas de faux procès»: Jordan Bardella défend la loi «Sécurité globale» du gouvernement

    Le Figaro

  • Jordan Bardella: «2022 sera un véritable choix de société»

    Le Figaro

  • Covid-19: Air France prépare «99 avions long-courrier» pour acheminer les vaccins

    Le Figaro

  • Producteur tabassé par des policiers: les images de vidéo surveillance de son studio

    Le Figaro

  • Évacuation musclée d'un camp de migrants à Paris: Jordan Bardella dénonce une «dictature de l'image et de l'émotion»

    Le Figaro

  • «Par rapport à l'année dernière, on fait 50 % de plus»: la Poste face à des volumes sans précédent de colis à l'approche de Noël

    Le Figaro

  • Producteur tabassé: «Ces images me choquent beaucoup», confie Jordan Bardella

    Le Figaro

  • Taïwan : des députés lancent des organes de porc dans le Parlement

    Le Figaro

  • Pandémie oblige, la célèbre parade de Thanksgiving s'est déroulée sans public

    Le Figaro

  • Mobilisés devant l’usine de Béthune, les salariés de Bridgestone installent un cercueil pour dénoncer le plan social

    Le Figaro

  • «J'ai fait preuve d'honnêteté»: Alain Griset se défend d'une omission de déclaration d’une partie de son patrimoine

    Le Figaro

  • Ouverture des commerces le dimanche: la CFDT demande «un doublement de la rémunération, repos compensateur et un jour de congé en semaine»

    Le Figaro

  • Hervé Morin propose «l'instauration d'un “samedi blanc” en décembre» où l'Etat ne perçoit pas la TVA

    Le Figaro

  • Laurent Berger: «Le télétravail est parti pour durer très très très longtemps»

    Le Figaro

  • Producteur tabassé: Eric Dupont-Moretti et Marc Fesneau réagissent aux violences policières

    Le Figaro


  • «On a une semaine d'avance sur les ventes de sapin!»: le marché de Rungis très optimiste pour les fêtes
    À Rungis, les sapins s'arrachent et les ventes de caviar n'ont jamais été aussi précoces. Avec le déconfinement, le plus important marché de gros européen, au sud de Paris, mise beaucoup sur les fêtes de fin d'année. Stéphane Layani, PDG du marché, se dit «très optimiste» pour les ventes à venir. Privés de restaurants jusqu'au 20 janvier, les grossistes espèrent que les Français se feront plaisir à la maison, les repas de fêtes se faisant historiquement «en famille» plutôt qu'à l’extérieur.


    Le Figaro


  • «Ne leur faisons pas de faux procès»: Jordan Bardella défend la loi «Sécurité globale» du gouvernement
    Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, député européen, était l'invité du Talk ce vendredi 27 novembre. Il s'est exprimé sur la loi «Sécurité globale» et son article 24 qui fait débat. Il a notamment assuré qu'il ne fallait pas «faire de faux procès» au gouvernement puisque selon lui, cet article n'interdit pas de filmer les forces de l'ordre.


    Le Figaro


  • Jordan Bardella: «2022 sera un véritable choix de société»
    Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, député européen, était l'invité du Talk – Le Figaro ce vendredi 27 novembre. Il a assuré Marine Le Pen de son soutien dans la perspective des élections présidentielles de 2022. Il assure que «2022 sera un véritable choix de société».


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

4 mois de suspension de permis

Vendredi, il a été condamné à 3 mois de prison avec sursis probatoire, 140 heures de travaux d’intérêt général et 4 mois de suspension de permis au cours d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), un “plaider coupable”.

En début d’année, le rappeur avait été déprogrammé par plusieurs festivals après avoir suscité l’indignation pour avoir relayé sur Snapchat l’approbation d’un infanticide homophobe.

Source: Lire L’Article Complet