Le prix du tabac, Netflix, coût du gaz… : ces tarifs qui évoluent au 1er septembre 2021

Comme le révèle Capital le 1er septembre 2021, la facture des Français risquent d’évoluer à partir de ce jour. Le prix de l’abonnement Netflix, le coût du gaz ou encore celui d’un paquet de cigarettes… Femme Actuelle fait le point.

Restez informée

Pour le porte-monnaie aussi, c’est la rentrée ! Après un an et demi de pandémie de Covid-19, les Français continuent-ils à faire des économies sur leurs factures, comme ils l’assuraient autrefois ? C’est bien possible. Cependant, depuis le 1er septembre 2021, certains tarifs réglementaires ont subi une légère mise à jour dans le bon… et le mauvais sens. En effet, comme le révèlent nos confrères de Capital, certains abonnements comme le gaz, Netflix ou encore le prix des tickets-restaurants ou des paquets de cigarettes, ont évolué de manière conséquente. Femme Actuelle vous propose de découvrir la liste (non exhaustive) des prix qui augmentent au 1er septembre.

Certains paquets de cigarettes baissent

Si les Français fumeurs ont pour habitude de voir leur paquet de cigarette augmenter chaque année, 2021 échappe à la règle. En effet, sur certaines marques, le paquet de 20 cigarettes affiche des prix à la baisse : 10 centimes en moins sur les paquets de Gauloises blonde bleu, mais aussi sur les paquets de Lucky Strike ou de News rouge. Le prix du paquet passe ainsi de 10 euros à 9,90 euros dès le 1er septembre 2021.

L’abonnement Netflix évolue

La plateforme américaine de vidéo en ligne, qui cumule aujourd’hui près de 210 millions d’abonnés, a décidé d’augmenter ses tarifs. À partir du 1er septembre, il faudra désormais dépenser un euro de plus si vous avez souscrit à la formule classique avec un seul écran, deux euros de plus pour la formule Premium qui cumule jusqu’à quatre écrans simultanés. L’abonnement le moins cher passe donc de 7,99 euros à 8,99 euros par mois, tandis que le plus cher, autrefois à 15,99 euros, est désormais à 17,99 euros par mois. L’augmentation concerne l’ensemble des abonnés Netflix.

Le prix du gaz s’envole

Comme le précise la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué, relaté par Capital, les tarifs réglementés pour toute consommation de gaz augmentent de 7,9% à partir de la rentrée. Dans le détail, la hausse est de 2,7% pour les foyers qui utilisent le gaz pour la cuisson et de 9% pour les clients qui s’en servent pour chauffer. De leur côté, ceux qui ont un double usage du gaz, à la fois pour la cuisson comme pour l’eau chaude, l’augmentation sera de 5,5%.

Le plafond des tickets-restaurants reste à 38 euros

Comme l’affirme Capital, le plafond des tickets-restaurants distribués en entreprise, fixé à 38 euros, sera conservé jusqu’à la fin du mois de février 2022, au moins. Avant la pandémie de Covid-19, celui-ci était de 19 euros. Cette mesure a été décidée par Bercy pour “soutenir les commerçants et les restaurateurs pendant la crise sanitaire”, précisent nos confrères. En revanche, le 1er septembre 2021 marque la date de fin de validité des titres émis en 2020.

Les indemnités de chômage partiel baissent

Le 30 août 2021 sur le plateau de BFMTV, Elisabeth Borne, ministre du Travail, a déclaré que le chômage partiel sera seulement autorisé aux secteurs dits “protégés” à partir du 1er septembre, comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les galeries d’art et musées… L’indemnité des salariés de ces secteurs passe dont à 60% de leur salaire brut, contre 70% auparavant. Cependant, les entreprises qui subissent toujours des restrictions sanitaires, comme les boites de nuit, ou qui connaissent une perte de chiffre d’affaires supérieure à 80%, pourront toujours bénéficier d’une prise en charge intégrale du chômage partiel. Les salariés de ces entreprises toucheront toujours 70% de leur salaire brut.

La création d’une aide pour les activités extrascolaires des enfants

Comme le révèle Capital, le 1er septembre 2021 marque également l’entrée en vigueur du “Pass’sport“. Il permettra aux familles, dont les enfants qui exercent une activité sportive sont âgés entre 6 et 18 ans, de bénéficier d’une aide de 50 euros. Pour faire leur demande de Pass’sport, les parents doivent être éligibles à l’allocation de rentrée scolaire.

Source: Lire L’Article Complet