"L’amour est dans le pré" : dépression, perte de poids… Anne-Lise raconte son calvaire

« Dépression », « 6kg en moins » : après « L’amour est dans le pré », Anne-Lise L’amour est dans le pré, est revenue sur son départ de l’émission après sa rupture avec Franck dans Le Courier Picard. La candidate a révélé avoir sombré dans une violente dépression.

Restez informée

Un retour à la réalité difficile… Lundi 15 novembre 2021, une semaine après la diffusion de sa rupture avec Franck dans L’amour est dans le pré sur M6, Anne-Lise s’est confiée dans les colonnes du Courier Picard. Et pour cause, la jeune femme a bien du mal à se remettre de son départ de l’émission, évincée par un Franck indécis et rongé par les remords. Ce dernier a en effet regretté d’avoir éliminé Cécile, candidate aux yeux bleus de Line Renaud, dupé par les charmes ravageurs de sa concurrente Anne-Lise. Après une journée passée en tête-à-tête avec son beau bûcheron, la prétendante picarde a claqué la porte de la ferme de Franck. Plusieurs mois après le tournage, elle revient avec émotion sur ce départ difficile à la suite duquel la candidate a plongé dans une violente dépression.

« Franck ne correspondait pas du tout à son portrait »

En s’inscrivant à L’amour est dans le pré, Anne-Lise était certaine d’avoir trouvé en Franck l’amour de sa vie. Lors de son passage à la ferme, c’est la désillusion totale : « J’y ai cru à 200%. Je n’étais pas venue pour tricoter mais bien pour trouver l’amour. Arrivée sur place, je me suis rendu compte que Franck ne correspondait pas du tout à son portrait, l’éducation n’était pas là », a-t-elle déploré face à nos confrères. Et d’ajouter avec regret : « Il m’a prise pour mon côté pratique car j’étais prête à partager sa vie avec lui, tout de suite. À l’inverse de Cécile, l’autre prétendante, qui voulait se laisser du temps. »

Après trois jours de séduction ratée, Anne-Lise rentre chez elle. C’est alors que la prétendante en mal d’amour sombre dans une dépression : « Après l’enregistrement, j’ai fait une dépression et j’ai perdu six kilos. Je suis partie marcher sur le chemin de Compostelle pour me ressourcer« , a-t-elle confié au Courier Picard. Toutefois, Anne-Lise reconnaît que cette expérience l’a rendue plus forte : « L’année 2021 a été une année blanche au niveau des rencontres. Cette expérience m’a pas mal refroidie. Aujourd’hui, j’ai mon cheval, deux enfants et un projet d’écriture de livre », a-t-elle confié. Et de conclure : « Cela me convient très bien comme ça ».

Source: Lire L’Article Complet